الأحد 25 أوت 2019 م, الموافق لـ 24 ذو الحجة 1440 هـ آخر تحديث 21:44
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق

Le chef de corps d’Armée, le général Ahmed Gaïd Salah a affirmé que « le cadre constitutionnel constitue la garantie fondamentale pour la préservation de l’Etat et de ses institutions».

Le vice-ministre de la défense nationale a rappelé l’attachement de l’armée à une solution dans le cadre de la constitutionnel pour la situation actuelle.

A cet effet, je voudrais rappeler les positions que nous avons affichées clairement et à plusieurs occasions, affirmant à chaque fois que nous n’avons aucune ambition politique que celle de servir la patrie et veiller à garantir sa sécurité et sa stabilité”, a affirmé le général de corps d’Armée.

Il a relevé que « notre pays aujourd’hui se trouve, et nous en remercions Allah, entre de bonnes mains, celles de cadres engagés qui veillent sur sa sécurité, dont l’unique préoccupation est de veiller sur la fierté et la gloire de la patrie, et ils ont tous le mérite pour cela, car l’Algérie forte, stable et sécurisée dérange certaines parties qui ne veulent pas du bien pour notre pays, ce qui en fait la proie des avides et des aventuriers qui tentent vainement d’entraver son parcours de développement ».

Gaïd Salah a affirmé que le dialogue est en mesure d’apporter des solutions à la situation actuelle et la création des conditions nécessaires pour la préparation et l’organisation d’une élection présidentielle dans les plus brefs délais.

Il a précisé que « c’est pour cela que nous insistons à chaque fois sur la nécessité de rester attachés au cadre constitutionnel pour résoudre les problématiques de la phase actuelle, considérant que c’est la garantie fondamentale, voire l’unique garantie pour préserver l’Etat et ses institutions ainsi que pour éviter de tomber dans l’écueil du vide constitutionnel et de glisser dans des conséquences désastreuses ».

« Cette détermination émane essentiellement de nos convictions bien ancrées en ce principe précieux dont nous ne dévierons jamais. En effet, l’Algérie, legs des Chouhada, a connu à travers son long parcours de combat et de militantisme, de nombreuses épreuves et adversités, tant les actes barbares et de dévastation commis par le colonialisme abject à l’encontre de son peuple, que les drames et tragédies perpétrés par le terrorisme odieux, ou même les actes de pillage, de malversation et de dilapidations des potentiels de la nation commis par la bande », a-t-il dit.

Rachel Hamdi

ANP Constitution

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close