-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

Grand ménage dans l’administration d’Air Algérie

Echoroukonline
  • 9204
  • 0
Grand ménage dans l’administration d’Air Algérie
D.R

Le Directeur général d’Air Algérie Yacine Benslimane a opéré d’importants changements au sein de l’administration de l’entreprise.

Selon une note interne de la compagnie aérienne nationale, les changements concernent d’importants postes.

«Des réorganisations ont été menées pour accompagner le déploiement du plan stratégique de l’entreprise (Air Algérie) dans sa stratégie centrale», a appris Echoroukonline de certaines sources.

Air Algérie: ouverture de la nouvelle ligne Alger-Doha

La compagnie nationale Air Algérie a annoncé lundi l’ouverture de la nouvelle ligne Alger Doha Alger et le lancement immédiat des ventes des vols.

«Conformément aux décisions des autorités relatives au renforcement du programme des vols internationaux, Air Algérie a le plaisir de vous annoncer l’ouverture de la nouvelle ligne Alger Doha Alger et le lancement immédiat des ventes des vols», a indiqué la compagnie dans un communiqué.

«Alger-Doha: tous les mercredis et vendredis, Doha-Alger: tous les jeudis et samedis», a précisé la même source.

Yacine Benslimane, nouveau patron d’Air Algérie

Le ministre des Transports Abdallah Moundji a procédé, ce samedi 18 juin 2022, a l’installation de Yacine Benslimane dans son poste du nouveau PDG d’Air Algérie.

Le nouveau PDG d’Air Algérie a tenu a remercier le président de la République pour la confiance placée en sa personne ainsi que le ministre des Transports.

“Mon installation a la tête de la compagnie d’Air Algérie intervient dans un contexte sensible marqué par trois principaux axes: la saison estivale dont l’offre est moins importante qu’en 2019 en raison de la pandémie du Covid-19, la compagnie fait face a de grands défis au niveau international et africain ainsi qu’a des défis non négligeables sur le plan national et régional”, a déclaré Yacine Benslimane lors de la cérémonie de son installation a la tête d’Air Algérie.

“Des défis qui nécessitent du travail et de la détermination de tous les enfants du pays. Je suis d’ailleurs persuadé que Air Algérie ne manque pas d’hommes et des femmes déterminés et dévoués a faire face a ces défis, et a prendre en considération les exigences et les demandes de la clientèle et d’œuvrer a ce que la compagnie retrouve sa place naturelle a l’échelle nationale qu’internationale”, a-t-il ajouté.

Titulaire d’une licence en finances a l’université Abderrahmane Mira de Béjaïa, Yacine Benslimane possède également un master en management de l’école nationale de l’aviation civile (ENAC) de Toulouse.

Moundji insiste a rendre Air Algérie plus attractive

Le ministre des Transports Abdallah Moundji a appelé mercredi a redoubler d’efforts pour développer la politique commerciale d’Air Algérie et la rendre plus attractive par la modernisation des mécanismes de commercialisation, a indiqué un communiqué du ministère.

Lors d’une réunion présidée par le ministre sur la politique commerciale de la compagnie et les moyens de la développer, en présence de cadres du ministère et du directeur général par intérim et de cadres d’Air Algérie, les responsables de la compagnie nationale ont présenté un exposé sur les différentes activités commerciales de la compagnie, sa stratégie de commercialisation et les mécanismes techniques relatifs aux prix des billets et des prestations proposées, a précisé la même source.

Il s’agit notamment du recours de la compagnie au système de gestion tarifaire “Yield management”, en vigueur au niveau international pour la détermination des prix des billets selon la loi de l’offre et de la demande, selon le communiqué qui précise que la compagnie a maintenu les mêmes tarifs appliqués en 2019 (année de référence) en tenant compte de certaines variables liées aux prix du carburant et des assurances et au taux de change.

Il s’agit également de “proposer les prix les plus bas par rapport aux compagnies aériennes étrangères opérant sur les mêmes lignes en période de pointe avec des chiffres et des statistiques précis, de contrôler les prix des billets commercialisés par les partenaires de l’entreprise tels que les agences de tourisme locales et internationales ou encore les sites web spécialisés, par le biais d’inter-accords pour éviter la spéculation”,ajoute-t-on de même source.

A ce propos, le ministre a appelé a redoubler d’efforts pour développer la politique commerciale de la compagnie et la rendre plus attractive, en modernisant les mécanismes de commercialisation, en élevant les niveaux de vente a distance et en adoptant le e-paiement, d’autant plus que la compagnie dispose des moyens techniques et humains nécessaires.

Il faudra également organiser et améliorer le marketing des agences commerciales au niveau local et international, et réfléchir a proposer des offres promotionnelles en adéquation avec les exigences du marché et la compétitivité avec les compagnies aériennes étrangères, notamment avec la reprise progressive de l’activité.

Moundji a, par ailleurs, relevé la nécessité d’améliorer et de diversifier les services offerts, de bien prendre soin de la clientèle et d’assurer les conditions de confort et de sécurité a bord des vols, conformément au programme supplémentaire qui comprend la promotion des vols lors de la saison estivale, connue pour une forte demande pour ce mode de transport, a conclu le communiqué.

Transports: vers le renforcement de la coopération algéro-française

Le ministre des Transports Abdallah Moundji a examiné, jeudi, avec l’ambassadeur de France en Algérie les voies et moyens de renforcer la coopération entre les deux pays dans le domaine des transports.

“Le ministre des Transports, Abdallah Moundji a reçu, jeudi a Alger, l’ambassadeur de France en Algérie François Gouyette avec lequel il a examiné les voies et moyens de renforcer la coopération entre les deux pays dans le domaine des transports”, a indiqué un communiqué du ministère.

Lors de cette rencontre, “les deux parties ont examiné le cadre juridique régissant les relations de coopération entre l’Algérie et la France dans le domaine des transports, tous modes confondus, a ajouté la même source, ajoutant que les deux parties ont convenu d’activer les conventions de coopérations existant entre les deux pays.

“Les deux parties ont également examiné, lit-on dans le même document, les moyens de renforcer la coopération entre les deux pays et l’échange d’expertises en matière de réalisation et d’exploitation notamment le développement de l’infrastructure ferroviaire et du réseau tramway”.

“Au terme de la rencontre, les deux parties ont convenu de poursuivre la tenue de rencontres bilatérales en vue de promouvoir les relations de coopération au mieux des intérêts communs des deux pays”, a conclu le  communiqué.

Transports: cap sur la modernisation de la SNTF

Le ministre des Transports Abdellah Moundji a mis l’accent dimanche a Alger sur l’impératif de moderniser et de développer la performance de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) et l’Agence nationale d’études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (ANESRIF).

Lors d’une réunion qui s’est déroulée en présence des cadres du ministère, du DG et de cadres de la SNTF et du DG et de cadres de l’ANESRIF, Moundji a donné “des instructions portant sur l’impérative modernisation et développement de la performance de ces sociétés a travers la modernisation du système de gestion et la maîtrise des dépenses a travers des stratégies bien définies et avec des objectifs réalisables”, a indiqué un communiqué du ministère..

Le ministre a précisé, dans ce sens, que ces deux sociétés doivent “s’appuyer sur un système d’information global, notamment en ce qui concerne la gestion des ressources humaines, le développement des services en s’appuyant sur la numérisation et les différents outils électroniques, et la prise en charge des préoccupations des citoyens, outre le recours aux différentes technologiques disponibles dans le processus de communication en élargissant sa portée”.

Moundji a rappelé les missions de ces établissements vitaux qui assurent un service public, soulignant la nécessité “d’être a la hauteur des aspirations des citoyens, car elles sont partie intégrante de leur vie quotidienne, en désenclavant et en reliant les différentes régions du pays, et elles contribuent de manière significative au développement des activités économiques et créent un dynamisme durable.

Au cours de cette réunion, le Directeur Général de la SNTF a fait un exposé sur le situation de la société , ses activités et les différents moyens dont elle dispose, qu’il s’agisse de transport de voyageurs ou de marchandises, ainsi que la stratégie établie et la nouvelle vision pour augmenter la performance de l’entreprise a court, moyen et long terme.

Le Directeur Général de l’ANESRIF a également présenté les différents projets structurants importants réalisés, les projets en cours de réalisation et les objectifs fixés dans le cadre du programme national de développement du transport ferroviaire, selon le communiqué.

Mohamed El Habib Zahana installé comme SG du ministère de l’Intérieur

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement urbain Kamel Beldjoud a procédé lundi a l’installation de Mohamed El Habib Zahana au poste de secrétaire général du ministère.

Mohamed El Habib Zahana succède ainsi a Abdallah Moundji nommé récemment ministre des Transports en remplacement de Aissa Bekkai.

Rappelons que Mohamed El Habib Zahana a déja occupé ce poste au ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville.

Numérisation, prise en charge des problèmes des citoyens, cheval de bataille du ministre des Transports

Le nouveau ministre des Transports fait de la numérisation du secteur, la prise en charge des préoccupations des citoyens , opérateurs et partenaires sociaux son cheval de bataille.

Le ministre des Transports, Abdallah Moundji a présidé dimanche, une réunion par visioconférence avec les directeurs des transports de wilaya a travers le territoire national, dans le cadre de la coordination continue avec les services externes du ministère, a indiqué un communiqué de ce département ministériel.

Cette réunion a été consacrée a l’évaluation de la situation du secteur dans les différentes wilayas du pays, particulièrement en ce qui concerne la coordination avec les autorités locales autour des projets structurels, la performance des établissements sectoriels, la prise en charge des préoccupations des opérateurs, des citoyens et des partenaires sociaux, ainsi que le niveau de performance des services externes du ministère.

Dans son allocution, le ministre a donné des “instructions fermes” a l’effet de coordonner et de coopérer, de manière constante, avec les walis concernant les différents dossiers sectoriels dans le cadre du mécanisme du Conseil exécutif de wilaya, d’intensifier le travail et le suivi sur le terrain et d’œuvrer en collaboration avec les services de l’administration centrale.

Moundji a également instruit d’ouvrir les voies de dialogue avec le partenaire social, les différentes associations et instances sectorielles, de prendre en charge les préoccupations et les problèmes des citoyens, de s’enquérir des différents projets sectoriels en cours et a l’arrêt, d’examiner les voies de leur relance et de recourir a la numérisation pour faciliter les mesures administratives et les demandes des citoyens.

Abdallah Moundji prend ses fonctions a la tête du ministère des Transports

Le nouveau ministre des Transports Abdallah Moundji a pris ce samedi matin ses nouvelles fonctions en remplacement de Aïssa Bekkaï.

Ont assisté a la cérémonie de passation de pouvoir entre Kamel Nasri -chargé d’assurer l’intérim du ministère des Transports- et Abdallah Moundji des cadres du ministère, des responsables des groupes et des entreprises relevant du secteur.

Jeudi dernier, le président de la République Abdelmadjid Tebboune a nommé Abdallah Moundji au poste du ministre des Transports remplacement de Aïssa Bekkaï, lui, remercié quelques jours pus tôt.

Abdallah Moundji, nouveau ministre des Transports

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a nommé ,ce jeudi 24 mars 2022, Abdallah Moundji au poste de ministre des Transports en remplacement de Aissa Bekkai, viré il y a quelques jours.

“Le président de la République Abdelmadjid Tebboune, après consultation du Premier ministre, a signé un décret présidentiel portant nomination de M. Abdallah Moundji, au poste de ministre des Transports”, a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

Avant d’hériter de ce portefeuille ministériel, Abdallah Moundji occupait le poste de secrétaire général du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales.

Le chef de cabinet de l’ex-ministre des Transports évincé

Le directeur de cabinet de l’ex-ministre des Transports Aissa Bekkai a été démis de ses fonctions.

“Par décret exécutif du 10 mars 2022, il est mis fin aux fonctions de chef de cabinet du ministre des transports, exercées par Djamel Benredjem”, peut-on lire dans le 17e numéro du Journal Officiel (JO) paru le 10 mars dernier.

Jeudi dernier, le président de la République Abdelmadjid Tebboune a mis fin aux fonctions du ministre des Transports Aissa Bekkai en raison d’une faute grave dans l’exercice de ses fonctions.

Ainsi, l’actuel ministre des Travaux publics Kamel Nasri est chargé, rappelons-le, d’assurer l’intérim du ministère des Transports.

Le président Tebboune met fin aux fonctions du ministre des Transports

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a mis fin ,ce jeudi 10 mars 2022, aux fonctions du ministre des Transports Aissa Bekkai pour “une faute grave dans  l’exercice de ses fonctions”.

«Après consultation du Premier ministre Aymane Benabderrahmane, le président de la République Abdelmajid Tebboune  a mis fin aux fonctions du ministre des Transports Aissa Bekkai pour avoir commis une faute grave dans l’exercice de ses fonctions», a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

«Le président de la République a chargé le ministre des Travaux publics  Kamal Nasri d’assurer l’intérim du ministère des Transports», a ajouté la même source.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!