الثلاثاء 21 أوت 2018 م, الموافق لـ 10 ذو الحجة 1439 هـ آخر تحديث 13:15
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni a déclaré ,dimanche en marge d’une visite à Tlemcen, que ce qui a été réalisé depuis le début du troisième millénaire dépasse les réalisations concrétisées depuis l’indépendance, indiquant que la conversion des voitures au GPL à l’horizon 2020 permettra de réduire la facture d’importation de carburant.

Pour le ministre Guitouni, ce qui a été réalisé dans le secteur du gaz depuis l’an 2000 représente deux fois plus important que ce qui a été concrétisé après l’indépendance, et ce grâce au raccordement des dizaines de milliers de foyers au réseau de gaz naturel.

Pour ce qui est d’accès à l’électricité, le ministre de l’Energie ajouté que la couverture en cette énergie était de 50% en 2000 pour se situer à 78% actuellement.

Par ailleurs, il s’est félicité des efforts consentis pour atteindre ces chiffres, révélant qu’aucun pays au monde n’assure une si importante couverture en électricité et gaz comme l’Algérie.

Pour étayer ses dires, il a affirmé que de nombreux pays ne disposent que 400 MW en énergie électrique, tandis que l’Algérie réalisé dans la période allant de 2000 à 2017 pas moins de 14.000 MW.

Quant à l’importation de carburant, il a affirmé que la consommation algérienne est passée de 210.000 bl/j début 2000 à 425.000 bl/j en 2016, et ce après l’importation d’environ 500.000 voitures.

En outre, il a affirmé que les raffineries d’Arzew et de Skikda sont d’une capacité de production de 11.5 millions de tonnes par an, tandis que la consommation locale est évaluée à 15 millions de tonnes par an.

De ce fait, affirme-t-il, l’Algérie table sur la conversion ,à l’horizon 2020, de plus grand nombre de véhicules au GPL afin de réduire la facture d’importation qui est de l’ordre de 2 milliards de dollars.

En relation

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!