السبت 20 جويلية. 2019 م, الموافق لـ 18 ذو القعدة 1440 هـ آخر تحديث 19:23
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni a annoncé que l’Algérie parviendra à l’autosuffisance en cette matière par la production de 15 millions tonnes qui correspondent à la qualité annuellement consommée par le pays, d’ici 2022.

Au cours de sa visite de travail dans la wilaya de Skikda, le ministre a souligné que l’Algérie exportera l’essence vers les marchés d’Afrique et d’Europe dès 2022.

Guitouni a souligné que l’Algérie importe actuellement pour 2 milliards dollars pour couvrir le déficit en ce domaine, assurant que la mise en service, dans un mois, de la raffinerie de Sidi Rezine (Alger) qui s’ajoutera à celles de Skikda et Arzew portera la production nationale de carburants à 13 millions tonnes.

Le ministre a aussi annoncé le lancement «prochainement» de la réalisation des raffineries de Hassi Messaoud (Ouargla) et Tiaret appelées à couvrir le déficit du marché national en essence et exporter l’excédent dès 2022 vers les marchés européens et africains.

Répondant à une question de l’APS sur l’énergie solaire, le ministre a affirmé que “l’Algérie œuvre à produire 22.000 mégawatts d’énergie solaire dès 2030”, indiquant que depuis 2011, l’Algérie a produit 400 mégawatts de cette énergie.

Guitouni a ajouté que la commission de régulation du ministère de l’Energie a lancé un appel d’offre pour la production de 200 mégawatts, dont 50 mégawatts seront produits par Sonelgaz pour réduire l’utilisation de diesel dans le Sahara, tandis que 150 mégawatts seront produits par des entreprises nationales.

Ahmed Zegari/ version française: Rachel Hamdi

https://goo.gl/tTA14o
0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close