السبت 19 أكتوبر 2019 م, الموافق لـ 19 صفر 1441 هـ آخر تحديث 21:09
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق

Le juge d’instruction près de la Cour suprême a ordonné, dimanche 16 juin 2019, de placer l’ancien ministre des Finances, Karim Djoudi sous contrôle judiciaire après son audition devant cette même cours.
L’ancien ministre des Finances est accusé entre autres de la dilapidation de deniers publics, d’abus de fonction et d’attribution d’indus privilèges.
Force est de rappeler que le parquet général près la Cour d’Alger avait transmis au procureur général près la Cour suprême, le dossier d’enquête préliminaire instruite par la police judiciaire de la gendarmerie nationale d’Alger, pour des faits à caractère pénal, à l’encontre des nommés: Zaalane Abdelghani, Tou Amar, Talaï Boudjemaa, Ghoul Amar, Benyounes Amara, Bouazgui Abdelkader, Djoudi Karim, Bouchouareb Abdesslam, Zoukh Abdelkader, Khanfar Mohamed Djamel, Sellal Abdelmalek et Ouyahia Ahmed, avait expliqué le Parquet général près la Cour d’Alger.

Colombie افنبوس حوار دي زاد

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close