الأربعاء 19 فيفري 2020 م, الموافق لـ 24 جمادى الآخرة 1441 هـ آخر تحديث 22:20
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
Echoroukonline

La Confédération des syndicats algériens (CSA) a décidé d’organiser une journée de contestation, le 29 octobre prochain, pour réclamer le retrait de la loi sur les hydrocarbures, la récupération du droit des travailleurs à une retraite proportionnelle, et sans condition d’âge, et la contestation contre la hausse des prix et la détérioration du pouvoir d’achat.

La Confédération -qui regroupe treize (13) syndicats relevant de neuf secteurs- a décidé d’entamer une grève nationale le 29 de ce mois,  d’organiser des marches dans les différentes wilayas du pays pour réitérer l’appel au départ du gouvernement Bedoui, le rejet d’exploitation de la conjoncture actuelle pour adopter des projets de loi et des décisions qui hypothéqueront l’avenir des générations futures et portent atteinte à la souveraineté nationale, entre autres la loi sur les hydrocarbures, le code du travail et la loi sur la retraite.

Par ailleurs, la CSA a mis en garde contre l’exploitation du gaz de schiste en raison des risques qu’il présente sur l’environnement et la santé, notamment par des pays qui l’interdisent sur leur sol et qui entravent en revanche les processus de recherche et d’investissement dans le secteur des énergies renouvelables, notamment l’énergie solaire.

La Confédération a réaffirmé en outre son soutien au Hirak populaire qui se poursuit pour la 35e semaine de suite.

Comme elle a demandé aux secteurs d’Education, de l’Enseignement supérieur, des Affaires religieuses, des Travaux publics et des Transports, de la Santé, de l’Enseignement professionnel et de la Poste de libérer immédiatement les détenus d’opinion.

La Confédération des syndicats algériens a réitéré son appel à prendre des mesures d’apaisement, la reconstruction de la confiance, à mettre en œuvre des garanties dans le cadre de consensus national qui permettent de réussir un processus électoral propre et transparent.

Elle a également appelé les acteurs du Hirak à faire preuve de vigilance, de retenue, de pacifisme et dénoncer toutes formes de violence et œuvrer en faveur de la cohésion du peuple, de la préservation de l’unité nationale et le refus de toute ingérence étrangère.

Nachida Kouadri / Traduit par: Moussa. K.

Confédération des syndicats algériens Hirak Loi sur les hydrocarbures

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close