الجمعة 25 ماي 2018 م, الموافق لـ 09 رمضان 1439 هـ آخر تحديث 07:50
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق

La direction du club anglais, Leicester City a demandé à au journal international algérien, Riyad Mahrez à suspendre sa grève et à reprendre les entraînements.

Les dirigeants des Foxes comptent dépêcher un représentant pour parler avec Mahrez en tête à tête dans l’espoir de le convaincre à retrouver les siens. C’est ce qu’a rapporté le journal britannique   “The Telegraph”, sans donner plus de détails sur l’endroit où se trouve le meilleur joueur du championnat d’Angleterre (2015-2016).

Rappelons que ce dernier a boudé les entraînements de son club depuis mardi dernier, et n’a pas disputé deux confrontations ayant opposé respectivement son club à Everton et Swansea City.

Mahrez a contesté contre la direction de son club qui l’a privé de rejoindre Manchester City, drivé par le technicien espagnol, Pep Guardiola,  qui n’a pas hésité à sortir le chéquier pour  s’offrir les services de l’international algérien (74 M€).

Il est utile de souligner que les dirigeants du club lui ont promis en 2015 de le libérer s’il reçoit une offre de 45 millions d’euros ou plus.

Dans ce sillage, le joueur anglais, Marc Albrighton  n’a pas caché sa colère envers la presse de son pays, à laquelle il reproche d’inventer des histoires selon lesquelles les joueurs de Leicester se seraient rangés du côté la direction au détriment de leur coéquipier.

Selon Albrighton, de telles histoires étaient répandues au lendemain du limogeage du technicien italien, Claudio Ranieri fin février 2016.

“Ne croyez pas ce qu’on dit de nous contre Mahrez. Il n’y a pas un seul joueur qui a évoqué cette affaire devant la presse. Cette affaire est celle de l’administration et du coach Claude Puel”, a-t-il souligné.

Idem pour Harry Maguire qui a tenu des propos identiques à ceux de son compatriote, Albrighton.

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!