الخميس 21 فيفري 2019 م, الموافق لـ 16 جمادى الآخرة 1440 هـ آخر تحديث 10:26
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

 

La polémique autour du visa risque d’enfler. La question épineuse concernant l’octroi de visas français risque de provoquer une large grogne populaire suite à la réduction du quota de visa alloué aux algériens !

Le Sénat ainsi le ministère de l’intérieur français ont dévoilé une baisse de visas. Ils sont passés de 413 000 en 2017 à 297 000 en 2018, soit une diminution de 116 872 visas, ce qui représente une baisse de 28,23%.

Le rapport du ministère français, dont une copie est parvenue à notre rédaction affirme notamment que notre pays a nettement régressé dans le classement des nationalités bénéficiant du visa français, passant de la deuxième place en 2017 avec 413 976 visas, derrière la Chine avec 849 039 visas, au quatrième rang, avec 279 104 visas.

Cette baisse a été prévisible notamment avec les nouvelles restrictions de l’accord de visas aux algériens en mettant en place un nouveau prestataire ainsi que le durcissement du contrôle pour la délivrance des visas.

En effet la Russie précède l’Algérie avec 372 451, le Maroc avec 334 016, l’Inde à 268 239 et la Tunisie à 154 011 visas octroyés.

La totalité des titres délivrés en 2018 (3 571 388 pour 4 289 211 demandes) a connu une hausse de 4,4% par rapport à 2017. Entre 2016 et 2017, le taux avait augmenté de 11%. La plupart des visas court séjour sont touristiques.

En totalité, la France a délivré quelque 3,5 millions de visas en 2018, en hausse de 4,4% par rapport à l’année dernière.

Hassan Houicha/ version française: Rachel Hamdi

https://goo.gl/J5xjue
Algérie France Visa

En relation

1 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • Steifi

    Malheureusement la majorité des Algériens paie pour une minorité qui ne respecte pas les règles et demeure en France à la fin de leur séjour, sans compter les scandales liés aux mariages gris. Je reviens justement de France où j’ai rencontré 4 familles entières demandant de l’aide à une association pour subvenir à leurs besoins, demande qui a été rejetée. Autre problème , les haragas qui ternissent notre image et qui font que nous ne sommes plus les bienvenus.

close
close