الأحد 22 أفريل 2018 م, الموافق لـ 06 شعبان 1439 هـ آخر تحديث 09:11
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
Archives

Noureddine Belmeddah

Le député de la communauté algérienne établie à l’étranger, Noureddine Belmeddah s’est plaint de la bureaucratie et des obstacles auxquels sont confrontés les ressortissants algériens installés en Espagne, en particulier ceux désireux d’échanger leur permis de conduire algérien contre un permis de conduire espagnol.

 

Dans une correspondance adressée à l’ambassadrice d’Algérie à Madrid, intitulée “Halte à la bureaucratie et les obstacles”, dont une copie est parvenue à notre rédaction, le député Belmeddah  a rappelé qu’en dépit des facilitations annoncées par le gouvernement et le ministère de l’Intérieur quant à l’échange du titre de conduite algérien contre un titre de conduite espagnol et italien, les services de l’ambassade d’Algérie à Madrid s’obstinent à refuser de les appliquer.

Si la communauté algérienne établie en Italie se réjouit de l’application desdites mesures au niveau de notre représentation diplomatique dans ce pays, celle établie en Espagne continue, quant à elle, à déplorer le fait que notre ambassade n’emboîte pas le pas à cette dernière, selon Belmeddah.

Le député a affirmé également que quand un ressortissant téléphone à l’ambassade, on lui répond à l’autre bout du fil qu’aucune nouveauté n’est décidée à ce sujet, et que le certificat d’aptitude doit être remis à l’ambassade via une valise diplomatique.

“De ce fait, nous souhaitons, votre Excellence Madame l’ambassadrice, qu’il soit mis fin à ces entraves bureaucratiques qui ne servent à rien”, a-t-il conclu.

 

En relation

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!