الجمعة 22 نوفمبر 2019 م, الموافق لـ 24 ربيع الأول 1441 هـ آخر تحديث 22:57
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
Archives

Joueurs et staff des Verts fêtent le sacre africain

L’ancien secrétaire général de la Confédération africaine de football (CAF), l’Égyptien Amrou Fahmy a déclenché un « scandale », qui risque d’éclabousser cette instance, en révélant que celle-ci avait comploté pour priver la sélection algérienne du trophée africain au profit de l’équipe sénégalaise, lors de la finale du 19 juillet dernier de la CAN abritée par l’Égypte.

Rappelons que Amrou Fahmy a été limogé de son poste à la suite d’un différend avec le président de la CAF Ahmad Ahmad.

Interrogé par le site KOORA sur les crises ayant accompagné l’utilisation de l’arbitrage vidéo assisté (VAR) dans les compétitions africaines, Fahmy a dit sans ambages : « La cause est que les responsables de la CAF ne se sont jamais souciés du développement du football. Ils ne veulent pas tout simplement d’un arbitrage juste et les arbitres constituent leurs armes pour truquer les résultats ».

« D’ailleurs, ils ont tenté de favoriser la sélection sénégalaise contre les Verts et de priver ces derniers du trophée », a-t-il accusé.

En effet, la CAF a créé le scandale en publiant sur son compte twitter que l’arbitre Sud-Africain, Victor Gomes à la veille de la finale de la CAN 2019 allait officier le match, avant de revenir sur sa décision 24 heures plus tard en désignant le Camerounais Alioum Sidi. Ce qui n’a pas manqué de susciter moult interrogations sur ce changement.

« L’équipe algérienne était sacrée championne d’Afrique malgré la manigance de la CAF qui a tenté de la priver de son sacre », a-t-il conclu.

Messaoud Allal / Traduit par : Moussa. K.

Amrou Fahmy CAF Les Verts

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close