الثلاثاء 27 أكتوبر 2020 م, الموافق لـ 10 ربيع الأول 1442 هـ آخر تحديث 16:47
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
Dr

L’armée azerbaïdjanaise a lancé une offensive dans le sud du Haut-Karabakh ce dimanche 18 octobre en violation de la trêve convenue récemment, a annoncé la porte-parole du ministère arménien de la Défense.

Les forces armées azerbaïdjanaises ont une nouvelle fois violé la trêve humanitaire en lançant une offensive dans le sud de la ligne de front près de la frontière iranienne, signale la porte-parole de la Défense arménienne Chouchan Stépanian sur sa page Facebook.

Selon la porte-parole, l’offensive dans la région du réservoir de retenue d’eau de Khoudaferin visant à occuper des positions plus avantageuses est soutenue par l’artillerie.

«Les deux parties subissent des pertes», précise le communiqué.

Bakou renvoie la balle

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense n’a pas tardé à pointer du doigt des tentatives d’offensive tous azimuts des militaires arméniens.

«En dépit de l’annonce d’une nouvelle trêve à partir de minuit de la nuit du 17 au 18 octobre, les forces armées arméniennes ont maintenu la tension sur toute la ligne de front en utilisant cette nuit des pièces d’artillerie et des mortiers tirant tous azimuts», indique un communiqué de la Défense azerbaïdjanaise.

Nouvelle trêve humanitaire

Plus tôt, dans la nuit de samedi à dimanche, les ministères de la Défense de l’Azerbaïdjan et de l’Arménie se sont échangé des accusations de tirs d’artillerie en violation de la nouvelle trêve humanitaire.

Une nouvelle trêve déclarée entre Erevan et Bakou, la France applaudit

Précédemment Bakou et Erevan s’étaient entendus pour cesser le feu à partir de minuit (heure locale) dans la nuit du 17 au 18 octobre. Les parties étaient parvenues à arrêter cette nouvelle trêve suite aux accords conclus à l’issue des négociations de Moscou du 10 octobre, ainsi qu’aux déclarations des Présidents russe, français et américain du 1er et du 5 octobre.

Escalade d’un conflit vieux de 30 ans

Une nouvelle escalade d’un conflit latent vieux de 30 ans dans le Haut-Karabakh, république autoproclamée sur le territoire azerbaïdjanais peuplée en majorité d’Arméniens, dure depuis fin septembre.

Après les appels de la Russie, des États-Unis et de la France à cesser les combats et à engager des négociations, les ministres des Affaires étrangères des deux pays ennemis se sont rencontrés samedi 10 octobre à Moscou et sont parvenus à un cessez-le-feu. Néanmoins, le jour-même, les parties ont commencé à s’accuser mutuellement de violations de cet accord.

Conflit Haut-Karabakh

En relation

  • Boycott des produits français: Macron réagit !

    Le 25 octobre, le ministère français des Affaires étrangères a dénoncé ces appels qui visent notamment des produits agroalimentaires, «ainsi que plus généralement des appels…

    • 261 inlt
    • 0
  • Libye: Un cessez-le-feu permanent conclu

    Les parties en conflit en Libye ont conclu un accord de «cessez-le-feu permanent» dans le cadre de leurs discussions avec la médiation des Nations unies…

    • 54 inlt
    • 0
600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close