السبت 20 أكتوبر 2018 م, الموافق لـ 10 صفر 1440 هـ آخر تحديث 15:08
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

Mouvement de contestation du Conseil national des enseignants du supérieur

Le coordinateur national des enseignants du supérieur, Abdelhafid Milat a appelé à la tenue d’une réunion urgente du bureau national en vue d’examiner la possibilité de mener des actions de contestation en vue de l’amélioration des conditions socioprofessionnelles de l’enseignant universitaire.

Abdelhafid Milat a écrit dimanche sur son compte facebook qu’”il est temps que la communauté universitaire s’unisse derrière ses revendications et que les enseignants laissent de côté leurs appartenances et de leurs conflits pour réclamer leurs droits spoliés, surtout que le ministère de l’Education nationale ait décidé des augmentations de 50% des salaires des enseignants – tous paliers confondus-, alors que ceux des enseignants universitaires n’ont pas connu d’augmentation depuis 2008″.

Pour le représentant du CNES, il est injuste au vu du parcours universitaire de l’enseignant universitaire qui est, à ses yeux, le moins rémunéré de tous les enseignants des pays voisins.

Ainsi, l’interlocuteur s’est demandé pourquoi un enseignant universitaire qui s’est consacré pour les études et la recherche se voit accorder un salaire inférieur à celui d’un instituteur du cycle primaire si l’on prend en considération les augmentations décidées par le département de Nouria Benghabrit.

De ce fait, le coordinateur national du CNES a décidé de transmettre une correspondance urgente à la présidence de la République, au gouvernement et au ministre de l’Enseignement supérieur pour leur faire part de la situation déplorable à laquelle est confronté l’enseignant universitaire qui est le moins bien payé et qui n’a pas bénéficié d’une revalorisation depuis dix ans contrairement à d’autres secteurs.

En outre, il a lancé appel aux dissidents du BN du CNES de laisser leurs différends de côté et resserrer leurs rangs de sorte d’arracher leurs revendications.

Il a également exhorté les représentants du Conseil à organiser des assemblées générales pour décider des démarches à entreprendre, entre autres les mouvements de contestation.

Ilham Bouteldji / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/pf3U7y
CNES Enseignement supérieur Université

En relation

2 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • DocTeur

    Macron est un Divin il avait dit si tu un docteur d’etat et tu ne trouves pas de travail fait plongeur dans un resto..avant l’eglise interdisait aux chretein d’avoir une bible la lire et l’interpréter. on pense pour vous on lit pour vous ..maintenant c’est les asiatiques qui vont le dire aux européens et anaglo saxon ”occuper vous de du ménage on crée pour vous on fabrique pour vous vas s’il te plait me chercher mon cartable..et le blanc va s’exécuter c’est son tour de dire en asiatique Shì de, xiānshēng c’est google qui l’avait traduit g

  • DocTeur

    mais bizarement la traduction de google revele un mot Shì de, xiānshēng shi di
    en arabe aussi sidi..”oui monsieur en arabe ” ih sidi” et le chrétiens dans son burnous n’aimait pas entendre oui monsieur mais le prononcer en dialecte marocain ”oui machiyou”
    la roue tourne et n’a jamais fini de tourner.. tu etais jadis un maitre tu vas gouter l’esclave
    l’asiatique va exiger de l’européen et americian de le prononcer en dialecte
    ”oui Shaddaï xannchi hahahahah vous etes foutu hahahah

close
close