الأحد 19 جانفي 2020 م, الموافق لـ 23 جمادى الأولى 1441 هـ آخر تحديث 22:30
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Les dirigeants de l’ancienne formation dissoute, Front Islamique du Salut, ont été nombreux à proclamer haut et fort leur soutien au prochain scrutin prévu le 12 décembre.
Ces derniers, peu expressifs ces derniers temps, n’ont pas hésité à inciter les algériens à prendre part à ce rendez-vous électoral.
Le FIS , et par la voix son leader Ali Benhadj, a exprimé, dans un communiqué , sa voix en faveur du report de ses élections présentielles au moment opportun, tout en incitant à l’ouverture d’un débat politique regroupant tous les acteurs politiques sans exception ni marginalisation .
Ali Djeddi, ancien responsable du parti dissous FIS, a appelé le peuple algérien à voter en force lors des prochaines élections présidentielles, car selon lui, ces élections sont la seule solution pour éviter au pays les dangers de l’instabilité.
Quant à Madani Mezrag, l’ex-émir de l’Armée islamique du salut a appelé les algériens à se diriger massivement aux urnes, le 12 décembre prochain.
Ce dernier a même mis en garde le peuple contre les appels au boycott et au sabotage des élections qui ont pour seul but de causer la ruine et la destruction du pays et de la religion.
Rachel Hamdi

FIS présidentielles vote

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close