الأربعاء 15 جويلية. 2020 م, الموافق لـ 24 ذو القعدة 1441 هـ آخر تحديث 23:00
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
Echoroukonline

Une première ! Le Front de libération nationale (FLN) décide de ne pas apporter son appui à aucun des candidats à la présidentielle du 12 décembre prochain.

C’est la décision qu’a prise le parti à l’issue de sa réunion tenue à huis clos, ce jeudi à Oran, et présidée par son secrétaire général par intérim, Ali Seddiki.

Selon une source responsable auprès du bureau politique du parti, le secrétaire général par intérim du vieux parti a défendu bec et ongle la décision de ne pas soutenir un des prétendants au prochain scrutin, bien que d’eux d’entre appartenaient à cette formation, en l’occurrence Abdelmadjid Tebboune et Ali Benflis.

Pour Seddiki, ce qui importe le plus c’est d’unir les rangs du FLN, de voir les Algériens participer massivement aux élections pour élire le futur président affirmant que sa formation félicitera celui ou celle que les Algériens choisissent le 12 décembre prochain.

A propos du 11e congrès du parti, la même source a souligné qu’il devra avoir lieu début 2020. Il  sera ainsi question d’élire des nouveaux membres du comité central et un nouveau bureau politique.

Par ailleurs, Seddiki a pris ses distances avec l’ancienne direction du parti et certains membres du BP, dont des ministres impliqués dans des affaires de corruption et parmi ceux qui sont actuellement derrière les barreaux à la prison de El Harrach.

« Le FLN ne disparaîtra pas…Le FLN est une école et nous devons être sûrs que notre parti est robuste et peut résister face à diverses crises qui le secouent », a-t-il insisté.

Force est de souligner qu’une bonne partie des militants FLN auraient choisi le camp Tebboune tandis que d’autres se disent prêts à se ranger du côté de Benflis, au moment où certains en veulent à leur direction actuelle pour ne pas avoir opté pour l’un des prétendants pour le Palais de El Mouradia.

Sid-Ahmed Atia / Traduit par: Moussa. K.

FLN Présidentielle Seddiki

En relation

600

2 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • abdel

    Il existe toujours ce traître parti de la 3issaba contre le peuple,l’économie et les chouhadas de la révolution ?

  • ADLANE

    ce partie est parti le 5/7/62 après c’est des carriéristes à la solde de l’étranger ce partie est devenu tellement sale qu’il est impossible de lui refaire une virginité ( il a été trop engrossé ) personne ne voudra d’elle

close
close