الثلاثاء 18 ديسمبر 2018 م, الموافق لـ 10 ربيع الآخر 1440 هـ آخر تحديث 14:40
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
ح.م

Les parties au conflit au Sahara occidental doivent se rencontrer ce Mercredi en Suisse, dans la ville de Genève, dans le cadre de négociations sous les auspices de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Horst Koehler, afin de discuter des prochaines étapes visant à rétablir le processus politique et à évaluer l’évolution de la situation depuis la cessation des négociations de Manhasset de 2012.
Les deux parties mèneront des négociations particulièrement importantes, puisqu’elles sont les premières depuis les négociations de Manhasset aux États-Unis d’Amérique en 2012 et sont placées sous le contrôle de Horst Koehler, qui a exprimé sa volonté de mettre fin au conflit vieux de 43 ans en présence de l’Algérie et de la Mauritanie en tant que pays voisins observateurs.
Comme le stipule la résolution 24.40 d’octobre dernier, le Conseil de sécurité a récemment exercé des pressions pour que les parties au conflit au Sahara occidental, le Front Polisario et le Maroc se lancent dans des négociations directes avec une volonté sincère et sans conditions préalables, afin de trouver une solution permettant au peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination.
A cet égard, le Conseil de sécurité a lié le mandat de la MINURSO aux progrès et à l’efficacité du processus politique, réduisant ainsi son mandat à six mois au lieu d’un an.
L’envoyé de l’ONU, Horst Koehler, appuyé par le Conseil de sécurité des Nations unies, a réussi à convaincre les parties au conflit, nommément le Front Polisario, représentant unique et légitime du peuple sahraoui, et le Maroc de s’asseoir à la table des négociations à un stade d’évolution significative de la question du Sahara Occidental.
“Le Front Polisario est prêt à négocier sur tout, sauf sur le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination”, a déclaré Ahmed Khaddad, coordinateur sahraoui de la MINURSO et membre de la délégation sahraouie aux négociations de Genève.
Le responsable sahraoui a en outre déclaré à l’Agence France-Presse que le Front Polisario défendrait pendant les négociations de Genève le droit légitime du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance.

https://goo.gl/Ysuhsy

En relation

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close