الجمعة 17 جانفي 2020 م, الموافق لـ 21 جمادى الأولى 1441 هـ آخر تحديث 15:14
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Le roi Mohammed VI aurait refusé la visite du Premier ministre israélien, lequel souhaitait rejoindre le secrétaire d’État américain Mike Pompeo lors de son déplacement au Maroc.

Benyamin Netanyahou espérait rejoindre le secrétaire d’État américain Mike Pompeo lors de sa visite au Maroc, mais le roi Mohammed VI a opposé son veto à cette idée, a rapporté la chaîne de télévision israélienne Channel 12.

L’idée de normalisation avec Israël rejetée

Avant le voyage de M.Pompeo au Maroc, la télévision israélienne avait rapporté que Tel Aviv espérait une avancée dans la normalisation de ses relations avec Rabat au cours des prochains jours.

Selon le Times of Israel, lorsque le chef de la diplomatie américaine a proposé l’idée aux Marocains, ces derniers l’ont formellement rejetée et ont même refusé d’en discuter.

Rencontre Mohammed VI-Pompeo annulée

Plus encore, le secrétaire d’État américain, qui devait rencontrer le roi Mohammed VI, n’a eu un entretien qu’avec le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani, son homologue marocain Nasser Bourita et le directeur général de la Sûreté nationale Abdellatif Hammouchi.

Selon les médias israéliens, le Maroc fait partie des pays du Moyen-Orient sur lesquels misent les États-Unis pour faire avancer la normalisation des relations avec l’État hébreu.

Le portail Bladi.net indique en revanche que la position du Maroc vis-à-vis d’Israël demeure constante. Le Royaume refuse de reconnaître «l’État d’Israël». Et Mohammed VI, président du comité Al Qods (Jérusalem), est un ardent défenseur de la cause palestinienne et des droits des Palestiniens.

En décembre 2017, il avait interpellé le Président américain après que ce dernier avait annoncé son intention de transférer l’ambassade des États-Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem.

Maroc Netanyahou visite

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close