الإثنين 30 نوفمبر 2020 م, الموافق لـ 14 ربيع الآخر 1442 هـ
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
Dr

La rentrée scolaire 2020/2021 a été marquée non seulement par la pandémie, mais aussi par une vidéo qui avait fait le buzz sur la toile, montrant un échange rude entre une enseignante d’une école primaire et le wali d’Oran.

 Ce dernier et supervisant la rentrée scolaire dans certains établissements de la wilaya, le wali d’Oran a été interpellé par une enseignante sur le manque de commodités et de moyens dont souffre l’école.

«L’établissement se trouve dans un état déplorable ,c’est nous enseignants qui avons nettoyé et aseptisé l’école ces trois derniers jours jusqu’à tard dans la nuit , un parent d’élève à dû débourser 25 000 DA pour le débouchage des sanitaires, les tables datent de l’ère coloniale », lui a elle dit.

Les déclarations de l’enseignante n’ont pas été du goût du responsable qui s’en est allé immédiatement :«Non, il ne s’agit pas de tables qui reviennent à le période coloniale », a lancé le wali.

Dans un communiqué rendu public, les services de la wilaya d’Oran ont indiqué que le wali reconnait « la véracité des insuffisances soulevées » et « a écouté l’enseignante avec attention ».

enseignante Oran Wali

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close