الأحد 15 ديسمبر 2019 م, الموافق لـ 17 ربيع الآخر 1441 هـ آخر تحديث 21:34
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
Echoroukonline

Le visa Schengen payé plus cher dès l'an prochain

L’Union européenne (UE) a demandé aux 28 Etats membres de veiller à l’application de la nouvelle tarification du prix de visa Schengen qui passera, à compter du 1er janvier prochain, de 60 à 80 euros.

Du coup, les Algériens désireux de se rendre dans un Etat membre de l’UE auront à débourser environ 15 000 dinars qui représenteront les frais de visa Schangen.

Le journal français, Charente libre, a rapporté que dès lors que l’augmentation des frais de visa Schengen ait été validée par l’UE en juin dernier, les Etats membres de l’Union européenne doivent appliquer cette mesure à compter du 1er janvier prochain.

Après cette hausse de l’ordre de 33%, les coûts de visa Schengen passeront ainsi de 60 à 80 €.

La nouvelle réglementation européenne prévoit, également, la possibilité de demander son visa six (6) mois avant le départ, contre trois (3) mois actuellement.

Selon un bilan de l’UE, les demandeurs de visa Schengen en Algérie ont déboursé, entre janvier et 31 juillet 2019, plus de 100 milliards de centimes, tandis que le taux de refus a augmenté de 28% par rapport à la même période de l’année écoulée.

D’après toujours la même  institution, le nombre de postulants algériens pour un visa Schengen est estimé durant cette même période à 4000 demandes par jour, dont le visa France est le plus sollicité.

En effet, les centres VSF global d’Alger, de Annaba et d’Oran reçoivent au quotidien environ 1500 demandes de visa pour la France, voire 1700 par périodes.

Nouara Bachouche / Traduit par: Moussa. K.

Algérie Union européenne Visa Schengen

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close