السبت 31 أكتوبر 2020 م, الموافق لـ 14 ربيع الأول 1442 هـ آخر تحديث 14:36
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
Dr

L’Union nationale des ordres des avocats a décidé dimanche de paralyser l’activité judiciaire, sur l’ensemble du territoire national, le 30 septembre et le 1er octobre.

À l’issue d’une réunion tenue à son siège sis à le cour suprême, l’union nationale les ordres les avocats a d’abord dénoncé « les atteintes au droit de le défense », suite à ce qui s’est passé lors de l’audience de procès de l’homme d’affaire mourad oulmi.

Cette décision est intervenue suite à un incident survenu la veille, lors du procès en appel de l’homme d’affaires, patron du groupe Sovac, Mourad Oulmi, poursuivi pour «blanchiment d’argent» dans un scandale de montage automobile.

Le collectif de défense a réclamé au juge de la chambre pénale la levée de la séance suite à l’état de santé du bâtonnier, Me Abdelmadjid Sellini, transféré en urgence vers l’hôpital Nafissa Hamoud (ex-Parnet).

Ayant reçu le représentant du barreau d’Alger, l’UNOA, qui regroupe les barreaux du pays, a dénoncé les «pratiques du président de la première chambre pénale près la cour d’Alger, le 24 septembre, à l’endroit du collectif de défense et du bâtonnier du barreau» et considère ce comportement «inadapté comme un grave dérapage».

L’Union rappelle dans son communiqué que le droit à la défense est «sacré» et «auquel on ne peut pas porter atteinte quelles que soient les circonstances, même en commettant des crimes atroces», et ce, conformément aux conventions internationales ratifiées par l’Algérie.

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close