الإثنين 27 جانفي 2020 م, الموافق لـ 01 جمادى الآخرة 1441 هـ آخر تحديث 16:58
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Alors que le nouveau chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a reçu des félicitations de plusieurs dirigeants arabes, le président français Emmanuel Macron se limite à prendre note des résultats de la présidentielle algérienne.

Le président français a affirmé, plus tôt dans la journée, « avoir pris note » de l’élection de Abdelmadjid Tebboune à la tête de l’Etat Algérien; sans pour autant le féliciter pour sa « victoire ».

«J’ai pris note de l’annonce officielle que M. Tebboune a remporté l’élection présidentielle algérienne dès le premier tour. Comme vous le savez, je suis très attentif à la situation en Algérie et aux aspirations que le peuple algérien exprime avec beaucoup de responsabilité, de civisme, de dignité depuis plusieurs mois », a déclaré Macro lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion du Conseil européen à Bruxelles (Belgique).

Macron avait déclaré par ailleurs, que « le pouvoir algérien » devrait « ouvrir le dialogue » avec les manifestants pacifiques.

«Je n’ai pas de là où je suis et en ma capacité, à commenter, donner des bons ou mauvais points ou à faire des pronostics », a-t-il dit, ajoutant que « j’espère simplement que ces aspirations exprimées par le peuple algérien trouvent une réponse dans le dialogue qui doit s’ouvrir entre les autorités et la population ».

Le nouveau chef de l’Etat a répliqué sur les propos de son homologue français: « Concernant le président français, j’ai décidé de ne pas lui répondre. Il est libre de vendre sa marchandise dans son pays. Je ne le reconnais pas. Je reconnais seulement le peuple algérien qui a décidé de m’élire comme président ».

Rachel Hamdi

Macron relations Tebboune

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close