الخميس 21 فيفري 2019 م, الموافق لـ 16 جمادى الآخرة 1440 هـ آخر تحديث 10:47
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

Abderrazak Makri, président du MSP

Le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderrazak Makri  a réitéré samedi son attachement à l’initiative au consensus national et d’aller vers une période de transition, affirmant que son parti est prêt de se lancer dans la course à la présidentielle du 18 avril prochain.

“Deux camps se disputent le fauteuil d’El Mouradia sans vision ni but au service du pays”, a dit le président du MSP lors d’un meeting populaire à M’sila.

“L’un souhaite un 5e mandat pour Bouteflika, l’autre de nommer un candidat au sein du système”, a précisé Abderrazak Makri. Celui-ci a estimé que “ce conflit risque sérieusement de mener le pays vers le chaos”.

“Notre parti souhaite réconcilier les deux camps, arrêter ce conflit et aller à une période consensuelle”, a expliqué le chef de file du MSP, insistant sur “le refus de sa formation à la réélection de Bouteflika pour un 5e mandat et le pouvoir héréditaire et de présenter un candidat ayant les mains sales”.

De l’avis de Makri, les choses ont beaucoup changé par rapport à la précédente échéance de 2014.

Selon lui, le MSP continue de se battre quels que soit les résultats de la présidentielle de 2019 car, à ses yeux, “le président qui sera élu et le gouvernement qui sera formé ne seront pas mesure de faire face aux défis et aux troubles sociaux”, en mettant en garde contre la grogne sociale qui pourrait “détruire le pays”.

Par ailleurs, il a estimé que son parti “est capable à lui seul de gouverner le pays..En cas d’élections libres, propres et démocratiques, le prochain président sera issu du MSP, mais il vaut mieux qu’il y ait une cohésion entre les hommes sincères et les compétences”.

Sur les critiques de Djaballah qui a déclaré que “le MSP ne représente guère l’opposition et qu’il se contredit”, Makri dira : “Ce sont des choses ordinaires dans la vie politique. Notre parti ne se soucie point des autres et qu’il est prêt à accepter tout ce qui vient d’autrui”.

Ahmed Guerti / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/4N7cMT
Makri MSP Présidentielles 2019

En relation

1 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • amar boumerdès

    التقى رئيس حركة مجتمع السلم عبد الرزاق مقري، بقيادات حزبه لبحث خيارات الحركة من أجل التعاطي مع الانتخابات الرئاسيات المقبلة، والخروج بموقف نهائي بإمكانية تقديم حمس مرشح عنها أو دعم مرشح آخر.ووجه عبد الرزاق مقري دعوة لقيادات حزبه للاجتماع ومناقشة أهم الملفات المطروحة على الساحة السياسية، ويأتي على رأسها ملف الرئاسيات الذي يشكل نقطة خلاف بين قيادات الحركة التي أرجعت البت فيه إلى اجتماع مجلس الشورى المزمع انعقاده يومي 25-26 جانفي الجاري، وهو الموعد الذي تنتظره قيادات حمس من اجل بلورة موقفها النهائي من موعد أفريل.فإن اللقاء الذي جمع مقري مع قيادات حزبه،تناول مِلف الرئاسيات وموقف حمس النهائي منه.

close
close