الثلاثاء 25 فيفري 2020 م, الموافق لـ 01 رجب 1441 هـ آخر تحديث 16:48
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Mohamed Ouadjaout, ministre de l'Education nationale

Le ministre de l’Education nationale, Mohamed Ouadjaout a donné des instructions aux cadres de son département en vue d’interdire aux inspecteurs de l’éducation d’effectuer des visites inopinées aux établissements scolaires, tout en jugeant « illégale » la ponction sur les salaires des grévistes.

Le ministre de l’Education a instruit, dimanche, l’inspection générale de la pédagogie d’empêcher les inspecteurs d’éducation de rendre des visites inopinées aux établissements scolaires, expliquant que l’enseignant est la pierre angulaire du processus scolaire et que celui-ci a besoin d’un accompagnement pédagogique que doit lui assurer l’inspecteur de l’éducation.

Pour Mohamed Ouadjaout, l’inspecteur est censé recadrer l’enseignant et que les décisions punitives constituent un dernier recours.

Par ailleurs, il s’est dit étonné de l’absence de coordination entre les directions de l’éducation (DE) et l’instance d’inspection, estimant que ce travail doit être complémentaire de sorte d’assurer un meilleur processus éducatif.

En outre, le ministre a enjoint aux DE et aux directions centrales de respecter les lois de la République avant d’appliquer toute décision quelques soient les motifs et les justificatifs, jugeant également « illégale » la ponction sur les salaires des instituteurs grévistes.

Selon lui, tout arrêt de travail est accompagné d’une retenue sur salaire, mais qui ne doit absolument pas appliquée directement.

Nachida Kouadri / Traduit par: Moussa. K.

Education Mohamed Ouadjaout Ponction sur salaire

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close