الأحد 28 فيفري 2021 م, الموافق لـ 16 رجب 1442 هـ
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
AFP

Le vaccin anti-Covid Pfizer-BioNTech

La Norvège déplore la mort de 23 personnes après avoir reçu le vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19, ont rapporté certains médias locaux et étrangers.

Une alerte a été d’ailleurs émise, le 15 janvier dans ce pays scandinave,  après la constatation de 23 décès possiblement liés au vaccin Pfizer, chez des personnes âgées en Ehpad. Parmi ces décès, 13 ont été autopsiés, les résultats suggérant que les effets secondaires courants pourraient avoir contribué à des réactions graves chez les personnes âgées fragiles.

L’Agence norvégienne du médicament a établi un lien entre treize décès et les effets secondaires du vaccin de Pfizer-BioNTech contre le Covid-19, a rapporté le média norvégien Norway Today jeudi 14 janvier. Les personnes décédées avaient deux choses en commun: elles étaient âgées (au moins 80 ans) et fragiles.

Ce pays a commencé à vacciner sa population le 27 décembre dernier, administré au moins une dose à environ 33. 000 personnes, en se concentrant sur celles considérées comme les plus à risque si elles contractent le virus, y compris les personnes âgées.

Le décès de 23 personnes en Norvège devrait à coup sûr relancer le débat autour de l’efficacité de ces vaccins développés par de nombreux laboratoires afin de faire face à la pandémie. C’est ce qui explique en partie l’inquiétude et la réticence de plusieurs personnes sondées partout dans le monde.

Rappelons que le Royaume-Uni est le premier pays à autoriser le vaccin Pfizer-BioNTech.

Covid-19 Norvège Pfizer-BioNTech

En relation

600

1 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • كن يقظا

    المهم الفاكسا تمشسي وان مات الناس منها فلا حرج انتظروا المزيد

close
close