الثلاثاء 21 أوت 2018 م, الموافق لـ 10 ذو الحجة 1439 هـ آخر تحديث 13:15
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
Archives

Djamel Ould Abbès, secrétaire général du FLN

Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès s’est targué dimanche du rôle joué par sa formation dans la suspension de la grève des enseignants, après avoir jouer le médiateur entre le Cnapeste et la ministre de l’Education, Nouria Benghabrit.

S’exprimant en marge d’une cérémonie de recueillement en hommage à la mémoire de Larbi Ben M’hidi,en compagnie du ministre de la Communication Djamel Kaouane, le secrétaire général du FLN a déclaré que son parti avait joué le rôle de médiateur ente le Cnapeste et la ministre de l’Education suivant les instructions du chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika.

Par ailleurs, le chef de file du FLN a affirmé la comparution du sénateur Abdelwahab Benzaim devant le conseil de discipline, portant ainsi à neuf le nombre de cadres du parti convoqués devant cette instance, pour avoir enfreint, aux yeux du patron du vieux parti, les statuts particuliers et le règlement intérieur du parti.

Pour lui, la nomination et le limogeage des ministres relèvent exclusivement des prérogatives du président de la République. 

Rappelons que Ould Abbès a interdit aux militants de sa formation de faire des déclarations sans demander l’avis des instances du parti, estimant que le sénateur Benzaim a dérogé à la règle.

En outre, il a menacé de “nettoyer le parti” et de faire face aux tentatives de règlement de compte au nom du FLN.

En relation

1 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • IBNOU ZIRI

    Ceux qui réalisent 80 pour cent d'échec au B A C et demandent des augmentations ne sont pas affilés au F L N comment avez vous faits pour les en convaincre.? 80 pour cent je suis très indulgent souvent ils n'y arrivent pas.