الخميس 25 فيفري 2021 م, الموافق لـ 13 رجب 1442 هـ
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
D.R

Pr Kamel Sanhadji

Kamel Sanhadji, président de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire, a déclaré lundi que la décision d’acquérir plusieurs vaccins anti-Covid était dictée par la gravité de la situation sanitaire.

Intervenant au Forum de la Radio, Kamel Sanhadji a expliqué que l’achat de plusieurs vaccins était décidé pour pallier une éventuelle pénurie à travers le monde.

L’interlocuteur a affirmé que son instance avait fait des études techniques avant de sélectionner les vaccins à acheter et fixé les conditions nécessaires pour l’achat, l’usage et le stockage de chaque vaccin.

Par ailleurs, le professeur a fait savoir que des gens aient plus de peur du vaccin que du virus, affirmant qu’il y a «des règles scientifiques pour l’adoption des vaccins».

Selon lui, il y a nécessité de modifier la politique de communication  afin de convaincre le citoyen quant à l’importance du vaccin soit par voie scientifique ou par le biais de sensibilisation via les médias. «Les vaccins ont réduit de 50% le nombre de mortalités lié aux maladies infectieuses», a-t-il fait remarquer.

Pour ce qui est des effets du vaccin anti-Covid, il a souligné qu’ils sont identiques à ceux d’autres vaccins connus à savoir la fièvre et la fatigue.

De l’avis du professeur Sanhadji, chaque vaccin, quelle que soit son origine, produit dans anticorps contre le Covid-19.

En plus des vaccins russe et chinois, l’Algérie achètera le vaccin britannique AstraZeneca en février prochain, a annoncé le ministre de la Santé.

.Imène Boukhatem / Traduit par: Moussa. K

Algérie Kamel Sanhadji Vaccin anti-Covid

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close