الأربعاء 12 أوت 2020 م, الموافق لـ 22 ذو الحجة 1441 هـ آخر تحديث 18:51
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
D.R

Le ministère français des Affaires étrangères a dit qu’il était très attentif quant à la situation des chrétiens et des minorités ethniques en Algérie, indiquant que le conseiller pour les affaires religieuses au Quai d’Orsay s’est entretenu avec des responsables protestants à propos des difficultés auxquelles ils sont confrontés dans ce pays, notamment la fermeture des églises, les amendes et les poursuites judiciaires pour prosélytisme.

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères français a indiqué en réponse à une question parlementaire du 15 janvier que son ambassade en Algérie est tenue informée sur la situation des minorités religieuses.

Le Quai d’Orsay a rappelé que la France tient énormément au respect de la liberté de culte et de pensée contenue dans la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Le document a révélé que le conseiller pour les affaires religieuses au Quai d’Orsay a eu des entretiens avec des personnalités protestantes sur un certain nombre de sujets, dont les difficultés auxquelles font face des gens convertis au protestantisme ces derniers mois, expliquant que ces derniers subissent  des pressions.

Selon le même document, des lieux de culte (églises) sont fermés, des demandes de visa sont refusées à des religieux chrétiens…

A ce titre, le Quai d’Orsay a fait savoir qu’il respectait la souveraineté de l’Algérie qui est responsable de la gestion de ce qu’elle juste adéquat en matière de la pratique de la religion sur son territoire. Toutefois, la France et ses partenaires européens ne ratent pas l’occasion d’évoquer la situation des minorités ethniques avec les autorités algériennes.

 Le ministère des affaires étrangères français a également parlé d’un dialogue dense et continu avec les autorités algériennes, ce qui permet de soulever tous les sujets, notamment ceux relatifs aux droits de l’homme et les libertés individuelles, sachant que la liberté de culte est garantie par  la constitution algérienne (art 42).

Hassen Houicha / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/6wNrWE
Alger Ambassade de France Quai d’Orsay

En relation

600

1 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • Steifi

    Les autorités françaises ne semblent pas préoccupées par les musulmans sur leur territoire. Une fois encore, la France s’érige en défenseur des minorités chrétiennes tout en maltraitant, les musulmans sur son sol. Pays des droits de l’homme, on a pu démontrer le contraire Durant ces dernières décennies et plus précisément depuis l’arrivée de macron. La France est loin d’être exemplaire en matière de défense des droits et devraient voir ou revoir le rôle des évangélistes qui participent à la tentative de déstabilissation des pays où l’Islam est la religion majoritaire.

close
close