السبت 17 نوفمبر 2018 م, الموافق لـ 09 ربيع الأول 1440 هـ آخر تحديث 11:32
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

Chakib Khelil, ancien ministre de l'Energie

Le débat autour de la loi sur les hydrocarbures a refait surface, dont certains ont mis ont garde contre la livraison du secteur de l’énergie aux sociétés étrangères, sachant que Sonatrach a annoncé avoir engagé un cabinet d’avocat américain afin de l’élaboration de la loi sur les hydrocarbures prévue fin 2018 ou au premier semestre 2019. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni.

Le gouvernement Ouyahia a tranché officiellement sur le dossier de révision de la loi sur les hydrocarbures conformément à son plan d’action adopté par les deux chambres du Parlement, jugeant que la loi actuelle est en deçà des attentes dans la mesure où elle n’a pas permis d’atterrir plus d’investisseurs étrangers et qu’elle ne s’adapte pas avec les nouvelles mutations qu’a connues le secteur de l’Energie.

En effet, les arguments avancés par l’Exécutif n’ont pas convaincu un certains nombre de  partis politique, notamment le Parti des travailleurs (PT) qui s’est interrogé sur les motivations des amendements prévues dans ladite loi.

A ce sujet, Djelloul Djoudi, porte-parole du PT a exprimé l’opposition de sa formation à ces amendements. “Qu’est-ce qu’il sera modifié dans ce texte de loi?”,   s’est- il interrogé.

Pour Djoudi, la déclaration du P-Dg de Sonatrach sur l’engagement d’un bureau d’études américain pour l’élaboration de la loi sur les hydrocarbures suscite des appréhensions d’une possibilité d’une concession d’un secteur souverain à des sociétés multinationales.

Le porte-parole du PT a en outre rappelé la bataille menée par sa formation, il y a dix ans, contre Chakib Khelil et la loi sur les hydrocarbures de 2005.

“Si nous n’étions pas opposés à la loi de 2005 élaborée avec le concours d’un bureau d’études américains, nous n’aurions pu parler des prix du pétrole, de Sonatrach et de la souveraineté nationale sur un des plus importants secteurs, à savoir l’Energie”, a-t-il estimé.

Imène Aouimer / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/nHG65w
Chakib Khelil Loi sur les hydrocarbures Sonatrach

En relation

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close