الثلاثاء 31 مارس 2020 م, الموافق لـ 06 شعبان 1441 هـ آخر تحديث 16:27
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Le ministère de l’Education nationale a mis en œuvre trois (3) plans afin d’éviter le spectre de l’année blanche après que l’Algérie ait annoncé officiellement le passage au stade 3 de la pandémie du Coronavirus.

Selon des sources auprès du ministère de l’Education, trois options semblent envisagées afin de faire face à la situation exceptionnelle que connaissent différents secteurs dont celui de l’Education à cause du Covid-19.

Le plan « A » consiste à mettre  en place toutes les mesures adéquates pour accueillir les élèves le 5 avril prochain – date de la rentrée après les vacances du printemps- et reprendre les cours si bien entendu les autorités du pays parviennent à endiguer le virus.

Si l’épidémie n’était pas contenue, il y aurait recours au plan « B » qui, lui,  prévoit une reprise des cours le 16 avril tout en se contenant des leçons dispensées pendant les 1er et  2e trimestres et de quelques leçons avant de procéder aux devoirs et aux évaluations à tous les niveaux excepté les classes d’examen.

Si la situation pandémique demeure hors du contrôle, un plan « C » s’impose. Il prévoit l’annulation définitive du troisième trimestre et la comptabilisation des résultats des deux premiers trimestres tout en maintenant les examens officiels « la 5e », « le BEM » et « le BAC » dont les dates fixées initialement pourraient être reportées ou décalées au mois de septembre.

Mais avant cela, ces propositions devraient d’abord être soumises au président de la République qui tranchera.

Echoroukonline / Traduit par: Moussa. K.

BAC 2020 coronavirus Education nationale

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close