الأربعاء 19 فيفري 2020 م, الموافق لـ 24 جمادى الآخرة 1441 هـ آخر تحديث 22:20
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
Echoroukonline

Le tribunal militaire de Blida a programmé le procès de Saïd Bouteflika, les généraux Toufik et Tartag et la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT) Louisa Hanoune, en février prochain, après un appel introduit par le procureur militaire et la défense des accusés.

Les prévenus sont condamnés, rappelons-le, à 15 ans de réclusion ferme pour des chefs d’accusation liés à l’«atteinte à l’autorité de l’Armée» et «complot contre l’autorité de l’Etat».

Selon nos sources, le procès est prévu en février prochain après la sortie du général du Toufik de l’hôpital militaire de Aïn Naâdja où il a subi avec succès une intervention chirurgicale à l’épaule.

Une attitude qu’a vantée son avocat Me Farouk Ksentini qui s’est félicité, dans une déclaration à Echorouk,  que «le droit du prisonnier aux soins est garanti quelque soit le chef d’inculpation retenu contre lui et la peine prononcée à son encontre».

Rappelons que la défense des quatre accusés avait fait appel, le 26 septembre 2020,  devant le tribunal militaire de Blida, soit au lendemain des jugements prononcés par ladite instance les condamnant à une peine de 15 ans de prison ferme.

 Le général à la retraite et ancien ministre de la Défense, Khaled Nezzar, son fils Lotfi et Farid Benhamdine ont été condamnés par contumace à 20 ans de réclusion criminelle.

Nouara Bachouche / Traduit par: Moussa. K.

Le général Toufik Saïd Bouteflika Tribunal militaire de Blida

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close