الخميس 24 سبتمبر 2020 م, الموافق لـ 06 صفر 1442 هـ آخر تحديث 23:52
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
D.R

Nicolas Sarkozy

L’ex-président français Nicolas Sarkozy a établi un parallèle douteux, jeudi soir sur le plateau de l’émission “Quotidien”. Les réactions outrées sont nombreuses.

Jeudi soir, sur le plateau de l’émission “Quotidien”, Nicolas Sarkoy a évoqué l’importance et le poids des mots en politique. Point de départ de son intervention: l’utilisation, pendant sa présidence, du mot “racaille”. L’ancien chef de l’État français a alors ironisé sur ces mots qui, dans la société actuelle, ne peuvent plus être utilisés sans risque de choquer.

« Si on n’emploie pas des mots que les gens entendent et qui leur signifient que nous, qui sommes privilégiés, nous comprenons dans quel enfer ils vivent, à ce moment-là, si vous ne faites pas ça avec des bons mots, vous décrochez toute une partie de la population », a-t-il commencé.

“Racisme sans masque”

Puis il a poursuivi, fustigeant « cette volonté des élites qui se pincent le nez, qui sont comme les singes, qui n’écoutent personne ». Nicolas Sarkozy a alors fait mine de s’interroger: « On a le droit de dire singe? Parce qu’on n’a plus le droit de dire les… On dit quoi maintenant ‘les Dix Petits Soldats’, maintenant, c’est ça? ». Une référence au roman d’Agatha Christie « Les Dix petits nègres », récemment rebaptisé « Ils étaient dix ». « Elle progresse la société », a alors souri l’ex-locataire de l’Elysée.

Rapidement, sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnalités ont fait part de leur indignation.

Le député européen écologiste Yannick Jadot, lui, n’a pas hésité à qualifier de « naufrage raciste » l’intervention de Nicolas Sarkozy.

« Ainsi donc un ancien président de la République française associe spontanément les singes aux « nègres »… le racisme sans masque », a estimé Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste et député.

« Nicolas “On-Peut-Pu-Rien-Dire” Sarkozy, petit ex-président de la République française, grand inspirateur de la droite/droite extrême/extrême-droite décomplexées », a taclé Danièle Obono, députée LFI.

Elysée Nicolas Sarkozy racisme

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close