الجمعة 21 سبتمبر 2018 م, الموافق لـ 11 محرم 1440 هـ آخر تحديث 08:27
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

Désormais, l’origine du choléra qui est apparu ces derniers jours et qui a semé la panique dans plusieurs wilayas du pays est connue. En effet, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a affirmé samedi que la source d’eau  de Sidi El Kebir (Tipasa) est à l’origine de cette épidémie.

Djamel Fourar, directeur central de la prévention au ministère de la Santé a annoncé la fermeture de ladite source d’eau en vue d’éviter d’éventuelle contamination et la propagation de l’épidémie.

Ce responsable a indiqué que 139 cas suspects ont été enregistrés jusque-là  dans quatre wilayas, en l’occurrence Blida, Tipasa, Alger et Bouira, dont 46 cas ont été confirmés.

D’après toujours le directeur central de la prévention au ministère de la Santé, deux personnes atteintes du choléra ont trouvé la mort à Blida.

Pour ce qui est de l’eau du robinet, Djamel Fourar a affirmé qu’elle est potable tant à Tipasa que dans toutes les wilayas du pays et qu’elle ne représente aucun risque sur la santé publique.

Nos correspondants ont souligné en revanche que les habitants de Sidi El Kebir ont procédé à la réouverture de ladite source fermée par les autorités,  car ne sachant pas qu’elle soit à l’origine de l’épidémie.

Par ailleurs, Fourar a affirmé que le ministère de la Santé contrôle toutes les sources d’eau réparties sur l’ensemble du territoire national.

Notons enfin qu’un rapport sur la pandémie sera soumis au Premier ministre, Ahmed Ouyahia.

Echoroukonline / Moussa. K.

https://goo.gl/Fpso43
Choléra Sidi El Kebir Tipasa

En relation

1 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • عبدو

    كذابين، العين مافيها والو، انتم المعوجين.

close
close