الأربعاء 21 نوفمبر 2018 م, الموافق لـ 13 ربيع الأول 1440 هـ آخر تحديث 22:16
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق

DR

Les autorités algériennes viennent d’ordonner l’ouverture d’une enquête sur un incident qui aurait coûté la vie à la jeune « K.Aya », ainsi qu’un policier algérien, au niveau du centre frontalier Bouchebka, sis dans la localité de Tébessa.
L’affaire remonte à ce samedi dernier, plus précisément à 15h 30,lorsqu’un couple algérien accompagné d’une fillette âgée de 10 ans, s’apprêtaient tous à quitter le poste frontalier après avoir finalisé les formalités de sortie, la petite fille a reçu une balle perdue , alors que la deuxième a visé un policier algérien.
En effet, et selon les sources d’Echorouk, l’incident s’est produit lorsqu’un membre de la garde nationale tunisienne ait procédé à une traque poursuite contre une meute de chiens errants qui rodaient dans les périphériques du poste.
Ce dernier et à l’aide d’un fusil de chasse, leur a tiré dessus, mais les balles ont pénétré, par inadvertance le corps de l’enfant ainsi le policier, qui ont immédiatement été transférés à l’hôpital de Tébessa, ou il a été procédé aux premiers soins, parmi eux, l’enlèvement des débris de balles.
En revanche, des responsables de haut niveau se sont déplacés vers le lieu de l’incident, ou la partie adverse a été auditionnée, confirmant que l’incident s’est produit par mégarde.
B.Drid/ version française: Rachel Hamdi

https://goo.gl/HYyBrB
Frontières policier tir

En relation

1 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • حمزة صايفي

    قدر الله و ما شاء فعل لكن توخي الحدر مطلوب يا اخواني حتى يتفادى الانسان سقوط أرواح بسبب خطأ عابر. الله يرحم البنت و الشرطي و يلهم دويهم جميل الصبر و السلوان. انا لله و انا اليه راجعون.

close
close