الخميس 12 ديسمبر 2019 م, الموافق لـ 14 ربيع الآخر 1441 هـ آخر تحديث 21:57
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Tribunal de Sidi M'hamed

Les avocats décident de boycotter le procès prévu le 4 décembre, dont Me Berghel a demandé ainsi aux accusés de ne pas répondre au juge en l’absence de leur défense.

Me Miloud Brahimi demande à la défense des accusés de boycotter le procès, qui devrait se tenir le mercredi 4 décembre, faute de conditions idoines pour un procès équitable.

Pour Me Sellini, la programmation de ce procès dans cette conjoncture n’a pour objectif que de «distraire l’opinion publique», soutenant que les verdicts étaient décidés  d’avance et que leurs plaidoiries ne changeraient rien.

Après le report du procès dit inédit, les accusés ont été reconduits à la prison de El Harrach.

Le bâtonnier d’Alger, Abdelmadjid Tebboune a dit que les conditions n’étaient pas réunies pour la tenue de ce procès.

Le procès de l’affaire de montage de véhicules dont sont impliqués de hauts responsables, entre autres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal est reporté au 4 décembre.

La défense des accusés s’est retirée compte tenu des conditions qui règnent autour du tribunal de Sidi M’hamed.

Les journalistes s’insurgent après avoir été empêchés d’y accéder pour couvrir le procès et accomplir leur mission.

A travers les écrans placés dans l’enceinte du tribunal, l’on voit des avocats, des témoins et des  accusés accéder à la salle par la porte de derrière.

Les citoyens s’impatientent pour voir la porte s’ouvrir pour pouvoir accéder à la salle d’audience et voir de visu ceux qui étaient ,il y a quelques de mois, de hauts responsables en fonction avant d’être écroués à la prison de El Harrach.

https://www.facebook.com/watch/?v=964474877272820

Avocats, journalistes et citoyens lambda ont du mal à accéder à la salle où se tiendra l’audience.

Les accusés arrivent, ce lundi 2 décembre 2019, au tribunal de Sidi M’hamed où ils devraient répondre des chefs d’inculpation qui leur sont reprochés dans le cadre de l’affaire de montage de véhicules.

Deux fourgons transportant les prévenus quittent la prison de El Harrach et se dirigent vers le tribunal de Sidi M’hamed à Alger, où se tiendra un procès inédit ouvert au public.

#الشروق_نيوز| #محاكمة_رؤوس_الفساد ..محاكمة تاريخية في الجزائر

Gepostet von Echorouk News TV am Montag, 2. Dezember 2019

Les accusés dans des affaires de corruption, notamment celle liée au montage de véhicule en Algérie rejoindront sous peu ,ce lundi 2 novembre, le tribunal de Sidi M’hamed à Alger où s’ouvrira un procès tant attendu.

En effet, les anciens premiers ministres Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal et les anciens ministres de l’Industrie, en l’occurrence Youcef Yousfi, Mahjoub Bedda et Abdeslam Bouchouareb – en fuite à l’étranger- l’ancien ministre des Travaux publics, Abdelghani Zaâlane et l’ex-wali de Tipasa, Mounia Zerhouni et quatre homme d’affaires à savoir Ali Haddad, Ahmed Mazouz (Pdg du groupe Mazouz), Mohamed Bairi (Pdg du groupe Ival) et Hassan Larbaoui (Pdg du groupe KIA Motor Algérie) devront répondre lors d’une audience publique des chefs d’accusation qui leur sont reprochés.

Il convient de rappeler que les mis en cause sont poursuivis pour «abus de fonction délibéré à l’effet d’octroi d’indus avantages à autrui en violation des dispositions légales et réglementaires, passation de contrats en violation des dispositions réglementaires en vue d’accorder d’indus privilèges à autrui, dilapidation de deniers publics, blanchiment d’argent…».

Le ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati, a précisé dimanche que l’audience sera ouverte au public mais ne sera pas retransmise à la télé.

Nombreux sont les citoyens qui se bousculent devant ladite instance judiciaire pour pouvoir assister à une audience inédite.

Un important dispositif sécuritaire a été mis en place autour du tribunal de Sidi M’hamed.

Notons que trois écrans géants ont été installés dans l’enceinte du tribunal pour permettre aux citoyens de suivre le procès.

🔴#مباشر من أمام سجن #الحراش في انتظار نقل المسجونين إلى محكمة سيدي أمحمد#محاكمة_رؤوس_الفساد

Gepostet von Echorouk News TV am Montag, 2. Dezember 2019

Affaire de montage automobile Tribunal de Sidi M'hamed Zaghmati

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close