السبت 20 جويلية. 2019 م, الموافق لـ 18 ذو القعدة 1440 هـ آخر تحديث 19:38
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

La cour d’appel d’Alger a condamné l’accusé répondant aux initiales “B.Dj”, un expatrié installé en France, à trois ans de prison ferme pour espionnage, collecte d’informations au profit d’un pays étranger dans le but de nuire à l’économie nationale et délit de corruption d’un agent public.

L’accusé a été soupçonné d’espionner le groupe “Naftal” afin de recueillir des détails sur le stock d’Algérie en pétrole et d’autres informations ayant trait à la gestion de certains secteurs stratégiques, entre autres le ministère de la Défense nationale (MDN) et la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Cet individu -recruté par une compagnie française- a tenté de corrompre de hauts responsables du Groupe en leur promettant en plus d’une somme de 100 000 €, un appartement en Europe.

En effet, les investigations ont commencé dès le 16 novembre 2016, date à laquelle les services de la Police judiciaire ont appris que des cadres de Naftal ont subi des tentatives de corruption et de provocation du dénommé “B.Dj” travaillant pour le compte d’une société française. Celui-ci aurait même intimidé des fonctionnaires en vue d’obtenir des renseignements inhérents à la situation économique du pays, les transactions et les marchés du Groupe. Il a été arrêté en flagrant délit dans un restaurant à Alger.

Selon des témoins, le prévenu serait efforcé d’avoir un contact avec le directeur central des systèmes informatiques afin d’avoir accès à des informations ayant trait à certains projets et marchés de la filiale de Sonatrach, entre autres les opérations d’importation du carburant, le stock en pétrole, les besoins d’Algérie en mazout, en kérosène…Face à la résistance dudit directeur, l’accusé aurait même brandi la menace à son encontre.

Se présentant à la barre, le prévenu a rejeté les faits retenus à son encontre, indiquant que c’est une affaire montée de toutes pièces et une tentative de vengeance après avoir dénoncé un ancien responsable de Naftal dans une affaire de mœurs.

Meriem Zekri / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/zYQZeC
0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close