الأربعاء 19 سبتمبر 2018 م, الموافق لـ 09 محرم 1440 هـ آخر تحديث 13:11
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

Huit Algériens sur dix se disent prêts pour ranger la valise et partir travailler à l’étranger, particulièrement au Canada, en France, en Allemagne…

En revanche, le marché d’emploi algérien constitue une destination préférée des cadres étrangers, notamment tunisiens, français, béninois et saoudiens…C’est ce qu’a révélé une récente étude réalisée par le Boston Consulting Group (BCG).

Selon les résultats du sondage du cabinet de conseil en stratégie, qui a été effectué auprès de 366.000 personnes originaires de 197 pays,  l’Algérie devient un pays attractif aux compétences internationales en grimpant de la 114e position en 2014 à la 83e place en 2018.

Parmi les compétences intéressées par le marché de travail algérien, il y a essentiellement les Tunisiens, les Béninois, les Français, les Saoudiens et les Norvégiens.

En revanche, plus de 84% d’Algériens ont dit vouloir quitter le pays pour travailler à l’étranger, dont 84% sont des jeunes de moins de 30 ans et dont 86% sont détenteurs de diplômes supérieurs, licence, magister et doctorat ou l’équivalent.

Selon cette étude, le Canada reste la destination préférée des Algériens, et puis la France, l’Allemagne, les Emirats arabes unis (EAU), la Belgique, le Qatar, la Suisse et l’Espagne.

Imène Kimouche / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/CTZp1B
Algériens BCG Travailler à l'étranger

En relation

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close