الثلاثاء 24 نوفمبر 2020 م, الموافق لـ 08 ربيع الآخر 1442 هـ
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
D.R

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux Belkacem Zeghmati a comparé mardi la prison de El Harrach – où sont placés ceux qui ont dilapidé l’argent public- à un hôtel de 5 étoiles comparativement au châtiment d’Allah.

Le garde des Sceaux a affirmé à Aïn Defla que le peuple algérien a beaucoup souffert

« La responsabilité sera confiée à celui qui pourra l’assumer, mais il ne faut pas trahir le peuple et la Nation car c’est un acte impardonnable », a-t-il ajouté.

« Si nos martyrs revenaient au monde, ils nous exécuteraient tous et sans exception », a-t-il juré.

Notons que des procès de hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption, dont les deux anciens premiers ministre Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia ainsi que de nombreux hommes d’affaires se poursuivent devant les instances judiciaires.

                                                                                                Imene Boukhatem / Traduit par: Moussa. K.

Belkacem Zeghmati Châtiment d’Allah Prison de El Harrach

En relation

  • Celui qui s’en prend à l’Algérie paiera

    De sources bien informées ont rapporté que les récents développement imposés par le régime marocain, traduis par l'agression militaire marocaine contre des civils sahraouis pacifiques…

    • 637 inlt
    • 0
600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close