Bouhadja/Bensalah : « L’Algérie se porte bien grâce au président Bouteflika »

date 2017/07/03 views 552 comments 4
author-picture

icon-writer Abdesslam Skia/version française : Rachel Hamdi

Le Parlement a clôturé hier sa session ordinaire, en présence du premier ministre Abdelmadjid Tebboune ainsi une importante délégation du gouvernement.

Le président du Conseil de la Nation Abdelkader Bensalah et le président de l’Assemblée Populaire Nationale, Saïd Bouhadja ont fait des discours bilans de cette session afin de pouvoir passer au travail législatif dès la prochaine rentrée parlementaire, prévue le mois de septembre.

Le président du Sénat, Abdelkader Bebsalah a affirmé que cette session s’est déroulée dans des conditions politiques spéciales, et ce en vertu de plusieurs développements et défis difficiles vécues par l’Algérie durant cette période.

Il a  réitéré que l’aspect politique de cette session était extraordinaire  eu égard aux défis auxquels a été confronté l’Algérie.

«Des défis relevés grâce à  la sagesse du président de la République Abdelaziz Bouteflika ;qui avec la reconnaissance de tous ,a su hisser l’Alg2rie au rang de modèle en matière de consécration de la sécurité ,de la stabilité et de la résolution des situations de crise sur le double plan économique et social »,a-t-il dévoilé.

Pour lui, l’Algérie est capable de passer les situations de crise et faire taire les voix du pessimisme et d’échec, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du pays, qui a pour but de perturber son parcours.

Pour sa part, le président de l’APN, Saïd Bouhadja,a notamment rappelé que le bilan de cette session est quiment positif au regard du nombre global des projets de lois adoptés, de leurs caractère et de leur importance pour la prochaine étape.

«Les députés ont activé, lors de cette session, les mécanismes de contrôle de l'action du gouvernement en multipliant leurs questions orales et écrites. Les commissions permanentes ont entendu plusieurs ministres et responsables et effectué des visites dans plusieurs wilayas pour s'enquérir des préoccupations des citoyens »,a-t-il ajouté.

Il a notamment dévoilé que la chambre basse du Parlement comptait poursuivre, lors de cette nouvelle législature, le processus de réformes pour renforcer la pratique démocratique, préserver les acquis, honorer les engagements et accompagner le Plan d'action du gouvernement.

  • print