-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

A la veille du Ramadhan: banques et postes prises d’assaut!

Echoroukonline
  • 146
  • 0
A la veille du Ramadhan: banques et postes prises d’assaut!
Archives

A la veille du mois de Ramadhan, prévu le mercredi ou le jeudi, des bureaux de poste et des banques grouillaient de monde dimanche.

De longues files d’attente se sont formées devant ces établissements, dont des citoyens s’impatientent pour retirer leur salaire pour pouvoir faire leurs emplettes en prévision du mois sacré.

A ce propos, Abdelkrim Dahmani, directeur général d’Algérie Poste, a tenu dimanche à rassurer les détenteurs de comptes courants postaux (CCP) quant à la disponibilité des liquidités au niveau de tous les bureaux de poste répartis sur l’ensemble du territoire national pendant  le mois de Ramadhan.

A Alger et dans nombre de wilayas du pays, de nombreux citoyens se sont rués devant les structures postales, les banques et les guichets automatiques bancaires  (GAB) afin de retirer leur salaire, dont des bousculades et des altercations éclatent d’un moment à l’autre.

A défaut de liquidité au niveau des GAB, censés atténuer la tension sur les guichets de poste, la colère était visible sur tous les visages des citoyens.

Le patron d’Algérie Poste a affirmé ,lors de son passage dimanche dans l’émission “Invité de la rédaction”, sur la Chaîne III de la Radio nationale, qu’”un dispositif a été mis en place pour prendre en charge les besoins en matière des retraits des avoirs pendant le mois sacré.

Selon le même responsable, les besoins en liquidité pendant ce mois de Ramadhan sont estimés à plus de 358 milliards de dinars, contre 290 milliards de dinars au Ramadhan 2017.

Se voulant rassurant, Abdelkrim Dahmani a fait savoir que les 3.800 bureaux de poste que compte le pays resteront ouverts durant une partie de la nuit au cours de la dernière dizaine du mois de carême. Pour lui, de plus en plus de retraits sont effectués pendant cette période.

L’invité de la Chaîne III a révélé que son département gère 23 millions de comptes postaux, dont 5 millions détiennent des cartes de paiement électronique.

Pour ce qui est des bureaux de poste qui se trouvent dans les régions éloignées du pays, Echorouk a appris de certaines sources qu’une “cellule de crise” sera mise sur pied pour résoudre le problème de manque des liquidités au niveau de l’ensemble des établissements postaux.

Nouara Bachouche / Traduit par: Moussa. K.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!