-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

Israël poursuit ses massacres dans la bande de Gaza : 178 martyrs en 13 heures

Echoroukonline
  • 89
  • 0
Israël poursuit ses massacres dans la bande de Gaza : 178 martyrs en 13 heures

Le bilan de l’agression israélienne contre la bande de Gaza s’est alourdi depuis vendredi matin, à 178 martyrs et 589 blessés, dont une majorité d’enfants et de femmes.

Les données publiées par les hôpitaux opérant dans la bande de Gaza indiquent qu’à 20 heures ce soir, ils avaient reçu les corps de 178 martyrs, en plus de 589 blessés.

Plus de 54 martyrs sont arrivés depuis le matin à l’hôpital Kamal Adwan, dans la ville de Beit Lahia, au nord de la bande de Gaza. L’hôpital national arabe « Al-Baptist » a également reçu les corps de plus de 30 martyrs suite aux bombardements de la ville de Gaza par l’occupation, en particulier Al-Shuja’iya et Al-Zaytoun, dont la majorité étaient des enfants et des femmes. Des dizaines de martyrs et de blessés sont également arrivés dans les hôpitaux du sud de la bande de Gaza.

L’occupation israélienne a repris son agression contre la bande de Gaza vendredi matin, quelques minutes après la fin de la trêve humanitaire temporaire qui n’a duré qu’une semaine.

Les bombardements de l’occupation israélienne, terrestres, maritimes et aériennes, ont touché diverses zones du nord, du centre et du sud de la bande de Gaza, faisant encore plus de martyrs et de blessés, dont la majorité étaient des enfants et des femmes.

Au cours des dernières heures, les avions de combat de l’occupation ont lancé des raids violents et successifs sur des zones du sud de la bande de Gaza, sous forme de ceintures de feu.

Les forces d’occupation israéliennes ont également commis un massacre dans le quartier de Shujaiya, à l’est de Gaza, entraînant la mort d’au moins 10 citoyens et des blessés.

Des sources locales ont rapporté que cinq citoyens d’une même famille ont été martyrisés lors d’un raid israélien dans la rue Salah al-Din, pendant leur déplacement, alors qu’ils brandissaient des drapeaux blancs.

Les sources ont également rapporté que les deux frères, Mahmoud et Ahmed Atta Al-Ashqar, ont été tués par les balles des forces d’occupation israéliennes, près de la pharmacie de la rue Al-Jalaa à Gaza.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!