-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع
Selon le Pr Idir Bitam

“Le virus disparaîtra en Algérie si on respecte les gestes barrières pendant 15 jours”

Nabila Hocine
  • 598
  • 0
“Le virus disparaîtra en Algérie si on respecte les gestes barrières pendant 15 jours”
D.R
Pr Idir Bitam, Spécialiste en Maladies transmissibles et pathologies tropicales

Lancée début janvier, puis relancée et élargie tout récemment, la campagne de vaccination contre le Covid-19 en Algérie touche désormais presque la majeure partie de la population, y compris les jeunes. Nous avons interrogé le Pr Idir Bitam, Spécialiste en Maladies transmissibles et pathologies tropicales, sur les éventuelles causes d’une réticence de quelques citoyens et sur le nombre de cas Covid qui est en hausse.

Nabila Hocine: Le directeur de l’IPA, Faouzi Derar a déclaré hier [dimanche, ndlr] a la Radio nationale, qu’«on assistait a un nouveau départ de la courbe d’incidence de contamination». Est-ce inquiétant? Et a quoi cela est-il dû?

Pr Idir Bitam: Je ne suis pas très d’accord avec lui, du moment qu’il y a une stabilité des chiffres ne dépassant pas les 400 cas et moins de 10 décès par jour.

Oui, il y a bien eu une légère augmentation des cas par rapports aux deux derniers mois, ce n’est pas inquiétant, cela est dû a la perte d’immunité collectif des populations contaminées en octobre et novembre dernier.

Nabila Hocine: Nous avons observé un certain relachement dans le comportement des citoyens, les gestes barrières sont toujours importants?

Pr Idir Bitam:  Oui la prévention est importante! Toujours garder sa bavette, se laver les mains et mettre de la distance entre chaque individu, c’est le meilleur vaccin!

Si pendant 15 jours, tous les Algériens respectaient ces mesures scrupuleusement, le virus disparaîtra en Algérie!

Nabila Hocine: Pensez-vous que la solution pour une sortie de crise soit «le vaccin»? Y a -t-il un retard dans la vaccination?

Pr Idir Bitam: Le vaccin est une des solutions pour atteindre l’immunité collective mais vu la cadence en Algérie, cela m’étonnerait qu’on puisse l’atteindre grâce au vaccin.

Nabila Hocin: Le Pr Raoult que vous connaissez bien, n’a jamais été pour la vaccination mais plutôt pour le développement d’un traitement médicamenteux. Êtes-vous du même avis, et pensez-vous que le vaccin soit dangereux dans certains cas?

Pr Idir Bitam: Non un vaccin n’est jamais un danger en soi, par contre l’organisme doit effectivement se défendre seul et naturellement contre les agressions étrangères.

Le Pr Raoult a toujours défendu cette théorie, sauf en cas d’épidémie ou de pandémie, ce qui est le cas avec le Covid. C’est vrai, qu’on peut douter quand on sait qu’il y a beaucoup d’industries pharmaceutiques qui cherchent coûte que coûte a vendre leurs vaccins, car c’est très rentable et c’est un marché facile.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!