-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

Musée de Paris: 536 crânes algériens recensés

Echoroukonline
  • 119
  • 0
Musée de Paris: 536 crânes algériens recensés
D.R
536 crânes de résistants Algériens sont à Paris

Le chercheur en histoire et anthropologie Ali Farid Belkadi a fait savoir que, samedi à Paris, que le nombre de crânes de résistant algériens de tout le territoire national, conservés au Musée National d’histoire naturelle de Paris s’estime à 536.

Insistant sur le fait que tous ces crânes n’ont rien à faire en France, et leur ultime place est en Algérie, l’anthropologue algérien a notamment dévoilé que le denier recensement, au 18 avril 2018, s’élève à 536 crânes, provenant de toutes les régions d’Algérie, en l’occurrence, Khenchla ,Oran, Batna ,Skikda ,El Kala et d’Alger.

«Parmi ces 536 crânes et ossements figurent ceux d’hommes préhistoriques, très peu nombreux. Tous n’ont rien à faire en France », a-t-il martelé, en marge d’un entretien accordé à l’APS.

Dans le cadre d’un travail de recherche effectué en mars 2011, ledit chercheur a découvert les crânes d’Algériens qui avaient combattu à Zaâtcha (Biskra) l’armée française en 1849.

« Il y a un an j’ai fait un nouvel inventaire à la demande du ministère des Moudjahidine, en vue de la demande officielle de rapatriement de ces restes », a-t-il ajouté soulignant une demande pour la prise en charge, par les autorités algérienne, d’autres recherches à mener, concernant cette fois des restes de déportés algériens morts en Nouvelle-Calédonie, « non inhumés, dont les Français avaient gardé les ossements ».

Belkadi a indiqué qu’il a repris ce dossier tout dernièrement en s’intéressant cette fois-ci aux travaux du Dr. Sanrey, un médecin militaire qui vivait dans les années 1840 et qui avait présenté au laboratoire de la Société d’anthropologie de Paris 52 crânes de Biskra et 6 crânes de la région de l’Aurès, rappelant qu’un de ses confrères, le Dr. Paul Topinard, médecin et anthropologue, a publié des travaux sur ces crânes de la population indigène de Biskra, ainsi que le général Faidherbe.

Traduit par: Rachel Hamdi

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!