-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع
Sahara Occidental

27 sénateurs américains demandent à Biden d’annuler la décision de Trump

Echoroukonline
  • 459
  • 0
27 sénateurs américains demandent à Biden d’annuler la décision de Trump
Associated Press
Siège du Congrès américain (Capitole) le 24 décembre 2020

Vingt-sept (27) sénateurs, à leur tête le démocrate Patrick Leahy et le républicain James Inhofe ont demandé au président Joe Biden de revoir la décision de  Trump sur le Sahara Occidental.

Dans une lettre publiée ce mercredi, les sénateurs ont incité le 46e président des États-Unis, Joe Biden à réitérer l’engament américain en faveur de la tenue d’un référendum d’autodétermination du peuple sahraoui du Sahara Occidental.

Pour les auteurs de la correspondance adressée à la Maison Blanche, la décision de reconnaître la souveraineté marocaine sur le Sahara Occidental est à courte vue et sape des décennies de politique américaine cohérence et suscite l’indignation de bon nombre de pays africains.

«Le peuple sahraoui, insistent les signataires, mérite le droit de choisir librement son propre destin. Nous espérons pouvoir compter sur vous pour être un partenaire dans cet effort».

«Le sort du peuple sahraoui, ajoutent les 27 sénateurs, est dans l’incertitude depuis que les Nations Unies ont adopté pour la première fois une résolution en faveur de la tenue d’un référendum d’autodétermination en 1966».

Cinq décennies plus tard après cette résolution onusienne, «l’objectif simple et fondamental du peuple sahraoui de décider librement, par lui-même, de son sort a été bloqué et dont les promesses n’ont pas été tenues», ont-ils déploré.

Les sénateurs ont également rappelé qu’«après plus d’une décennie marquée par une violence, l’ONU est intervenue en 1991 et les deux parties ont signé un accord de cessez-le-feu et ont convenu de la voie à suivre».

En effet, les Sahraouis attendent un geste de la nouvelle administration américaine appelée à revoir la reconnaissance par Trump de la prétendue souveraineté marocaine sur le Sahara Occidental.

Il y a quelques mois, le Maroc a violé l’accord de cessez-le-feu dans la région d’El Guerguerat en réprimant une manifestation pacifique des civils sahraouis.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!