إدارة الموقع
Dans son rapport de février

Facebook supprime des centaines de faux comptes pro-El Makhzen

Echoroukonline
  • 396
  • 0
Facebook supprime des centaines de faux comptes pro-El Makhzen
D.R

La direction de Facebook a supprimé des centaines de comptes et de pages d’internautes pro-El Makhzen pour violation des règles de publication et de confidentialité et pour avoir publié des posts hostiles a l’Algérie.

Dans son rapport du mois de février, Facebook a indiqué avoir bloqué 385 comptes Facebook et 40 comptes sur Instagram liés a El Makhzen. Ils seraient infiltrés dans divers sites d’informations et pages avant de laisser des commentaires et de fausses informations.

Le même document a fait savoir que ces comptes étaient destinés a commenter des informations et des histoires pro-gouvernement marocain a travers de divers médias, y compris “Chouf TV”  (première TV web au Maroc).

Leur contenu se focalise sur des événements survenus ou en cours au Maroc, avec a la clé des louanges a l’endroit de la diplomatie marocaine, a Mohamed VI et au directeur des services de renseignement marocains, et des attaques contre des Etats et des officiels étrangers.

Selon la même source, ces comptes comptabilisent environ 150.000 followers chacun et ce réseau est alimenté par des personnes qui publient essentiellement dans les deux langues –arabe et française- en utilisant bien entendu de faux comptes.

Le rapport a noté également que des comptes ont été détectés et bloqués simultanément dans plusieurs groupes a l’aide de système automatique de publication.

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune avait souligné, lundi, que l’Algérie était visée par une guerre électronique. «Nous sommes au courant des auteurs des rumeurs qui sont pour la plupart des étrangers qui visent a semer le chaos via des sites électroniques dont 90% appartiennent a un pays voisin», a alerté le chef de l’Etat.

De son côté, le ministre de la Communication Ammar Belhimer a révélé a la mi-février que Facebook avait bloqué des comptes qui s’attaquent a plusieurs pays, dont l’Algérie.

«Certains de ces comptes, soutient Belhimer, ont un lien avec des militaires français et sept (7) réseaux activent sous faux comptes et fausses pages dans cinq pays, dont le Maroc, et visent a ternir l’image de l’Algérie, notamment l’institution militaire et a attenter a la sécurité, l’unité et la stabilité de notre pays ».

Selon le ministre, “Kaspersky ” a révélé que « Algérie est l’un des pays les plus menacés par la cybercriminalité dans le monde, dont des attaques ont pris pour cible 44% des utilisateurs».

En 2018, elle était classée «premier pays a l’échelle arabe et 14e pays au monde a avoir subi plus  d’attaques électroniques».

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!