الخميس 12 ديسمبر 2019 م, الموافق لـ 14 ربيع الآخر 1441 هـ آخر تحديث 21:36
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Siège du ministère des Affaires étrangères

Le ministère des Affaires étrangères a affirmé, lundi, que «le prétendu avertissement lancé par le gouvernement Algérien à la Minurso sur le risque d’enlèvement d’étrangers dans les camps de réfugiés sahraouis est loin d’être fortuit».

Dans une déclaration à l’APS, le porte-parole du MAE, Abdelaziz Benali-Chérif a indiqué que «les médias étrangers ayant servi de support à la propagation de cette information fausse et infondée, versent dans la manipulation et la diffusion d’informations farfelues, dans un but évident de nuire à l’Algérie, à son peuple et à ses institutions ».

Par ailleurs, le porte-parole du MAE a ajouté que «le prétendu avertissement est d’autant plus fantaisiste et controuvé que les camps sahraouis de Tindouf se trouvent en territoire algérien et que partant, les Forces de sécurité algériennes, à leur tête l’Armée nationale populaire, veillent à la sécurité de l’intégrité du territoire national».

En outre, Benali-Cherif a insisté sur le fait que «le timing choisi par les responsables de ces médias et leurs parrains est loin d’être fortuit, compte-tenu du contexte régional, notamment la proximité de certaines échéances importantes».

MAE Minurso Réfugiés sahraouis

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close