الأربعاء 16 أكتوبر 2019 م, الموافق لـ 16 صفر 1441 هـ آخر تحديث 00:10
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Brillant lors de la CAN avec l’Algérie, Riyad Mahrez s’est aussi fait remarquer durant la compétition pour quelques messages envoyés en direction d’élus d’extrême-droite. Le joueur de Manchester City s’en est expliqué dans une interview à L’Equipe.

Riyad Mahrez a en plus reçu, vendredi, la médaille de la ville de Sarcelles, dont il est originaire. Le joueur de Manchester City, n’a pas oublié de remercier son sélectionneur, Djamel Belmadi.

«Sur le bord du terrain, il se donne autant que nous, c’est le douzième joueur. Il nous parle beaucoup, “reviens !”, “serre ici !” (rires)… Il vit le truc à fond. C’est magnifique. Il nous a redonné les valeurs et l’état d’esprit dont on avait besoin. Plus que du talent. Il fallait être une équipe, Djamel a su faire de l’Algérie une équipe. Tout le mérite lui revient. » La saison a donc commencé d’une fort belle manière pour l’ailier droit algérien (53 sélections), qui a connu des débuts difficiles avec les Citizens pour sa première saison (27 matchs, 7 buts et 4 passes décisives).

Actuellement, l’avenir du sélectionneur fait l’objet d’un doute, même si son contrat court jusqu’en 2022. Mahrez a admis que c’est le grand flou, mais qu’avec ses coéquipiers il est prêt à respecter la décision du coach : « On en a discuté entre joueurs. Par rapport à ce qu’il se passe, c’est lui qui prendra sa décision et on la respectera ».

Enfin, Mahrez a réagi par rapport au message qu’il avait adressé à un représentant de FN en pleine CAN : « Je l’ai fait sur le moment parce que je sentais qu’il fallait le faire. Bon, ça a fait un gros buzz. Mais c’est tout, on va s’arrêter à Mahrez le footballeur, je pense que c’est là où je suis le plus légitime, je ne fais pas de politique ! Il fallait lancer un message, il fallait vraiment le faire, mais soft… Ça ne sert à rien de mettre de l’huile sur le feu, d’attiser la haine. Il faut se mettre au-dessus d’eux. Il n’y a pas d’un côté les Algériens, de l’autre les Français… On est tous ensemble. C’est pour ça que je tweetais les deux drapeaux. Je joue pour l’Algérie, je suis né et j’ai grandi en France ».

Rachel Hamdi

Belmadi Démission Mahrez

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close