الثلاثاء 22 سبتمبر 2020 م, الموافق لـ 04 صفر 1442 هـ آخر تحديث 12:32
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
D.R

Tendance, la déco écologique ne cesse de gagner du terrain dans nos intérieurs. La présence accrue des matériaux écolo, de l’esprit “récup” et des plantes confirme notre besoin de revenir aux vraies valeurs.

Ces matériaux dont on va parler aujourd’hui ont su attirer aussi bien l’intérêt de grandes enseignes, que des designers en herbe qui les travaillent, le cas de Mohamed et Amel, un jeune couple qui a soif de créativité et qui s’est lancé dans un mini business, “batti’yeah baril-dz”, pour eux, “rien ne se perd, tout se transforme”; tel est leur credo.

Et parce que la préservation de l’environnement nous concerne tous, on ne pouvait donc qu’être séduit par le projet de ce couple qui transforme des matériaux mis au rebut en meubles et accessoires modernes. Leur objet de prédilection? Principalement, les vieux barils industriels, mais aussi les extincteurs, pneus, pots usagés…qui deviennent sous leurs mains expertes et leur esprit innovant, des accessoires de décorations, des rangements, des tables de chevet… et bien d’autres surprises.

En discutant avec le couple, la question qui nous vient en premier à l’esprit est: Comment et pourquoi s’être lancé dans ce projet? Leur réponse est la suivante: “On aménageait notre petit chez nous, on a cherché une table de coin mais il n’y avait que des modèles standards, on voulait quelque chose d’original, on a cherché sur le net ce qui se faisait ailleurs, et on a créé notre propre meuble, ça donnait bien, c’était joli ! Alors on s’est dit autant en faire profiter les autres et nous faire un petit peu d’argent”.

À en croire Mohamed, tout est dans la nature, même ce qui ne devrait pas! Comme les pneus usagés ou les barils rouillés qui se retrouvent jetés ici et là, et qui avec un brin d’imagination et une once de bricolage permettent de créer facilement toutes sortes d’objets.

“Effectivement parfois des gestes simples peuvent faire la différence, on voit souvent des pneus qui dénaturent le paysage, alors qu’un coup de peinture, un pneu sur l’autre, un bon nettoyage, et du verre, cela fera une table basse magnifique pour le jardin. C’est pareil pour les barils rouillés, qui sont jetés, on les reprend avec plaisir et on en fait des merveilles, je les rachète parfois directement des usines, il arrive qu’on me prenne pour un fou, on me demande qu’est-ce je vais faire avec 10 barils rouillés (rire)…”.

Depuis le 10 avril, les choses vont bon train pour Amel et Mohamed qui ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin et qui débordent d’imagination et de créativité pour le plus grand bonheur des amoureux de la déco tendance mais aussi pour le bien de la nature et de la planète. Une seule adresse “batti’yeah baril-dz baril-dz”.

batti’yeah baril-dz Ecologie Environnement

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close