-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

Yacine Oualid: l’Algérie veut tirer profit de l’expérience du Pr Haba

Echoroukonline
  • 395
  • 0
Yacine Oualid: l’Algérie veut tirer profit de l’expérience du Pr Haba
D.R

Le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Economie de la connaissance et des start-up, Yacine El Mahdi Oualid a reçu le professeur algérien Belgacem Haba dans le but de bénéficier de l’expérience en matière du développement des start-up et de l’invention

“Je suis honoré d’accueillir le célèbre inventeur le professeur Belgacem Haba qui a partagé avec nous sa vision et ses idées en matière du développement des start-up et l’invention en Algérie et ce a partir de sa vaste expérience en la matière”, a écrit mercredi soir le ministre délégué sur sa page officielle sur facebook.

Yacine Oualid a rappelé qu’un mémorandum d’entente était signé entre l’institut Haba et l’accélérateur  de start-up Algeria Venture qui vise a bénéficier de la grande expérience dont jouissent les membres de cet institut en matière du développement de nombre de projets stratégiques dans le domaine de la recherche et du développement.

En effet, l’accélérateur de start-up Algeria Venture a signé mardi a Alger un mémorandum d’entente avec l’institut Haba, portant sur la promotion, le développement et l’accompagnement des start-up algériennes.

Le mémorandum d’entente a été paraphé par le directeur général d’Algeria Venture, Sid Ali Zerrouki et le président du Conseil d’administration de Haba Institute, Mohamed Damou, en présence du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Economie de la connaissance et des start-up, Yacine El Mahdi Oualid.

Ce mémorandum d’entente permettra aux start-up de bénéficier de l’expérience du professeur établi aux Etats-Unis, Belgacem Haba, et des autres membres de l’institut, en matière d’innovation, d’octroi de financement et du montage des projets.

Il permettra également aux jeunes pousses algériennes d’accéder aux carnets d’adresses des experts de l’institut, a leur tête le professeur Haba, afin de promouvoir leurs idées a l’international.

Pour le ministère, il s’agit d’un mécanisme qui permet d'”être a l’écoute des experts algériens de la diaspora et qui auront un grand rôle a jouer dans la phase de la mutation de l’économie nationale”, a souligné Oualid lors de la cérémonie de signature.

De son côté, Belgacem Haba a indiqué que la signature de ce document constitue une première phase dans la coopération avec Algeria Venture, qui sera suivie par d’autres actions concrètes.

Selon lui, “les start-up ont besoin, pour pouvoir réussir, de bien étudier le marché, et d’élaborer une stratégie de développement adaptée aux besoins”, ce qui nécessite un soutien de la part des institutions étatiques mais aussi des seniors dans les différents domaines d’activité.

Mohamed Damou  a souligné pour sa part la nécessité de multiplier les initiatives visant a promouvoir les start-up afin de créer un écosystème permettant la transition vers l’économie de la connaissance.

Fondé par le professeur Haba, “Haba Institute” est un incubateur créé en 2015 a Alger.

Il a pour objectif de façonner et modeler un écosystème fertile et favorable a l’épanouissement et l’investissement dans l’innovation et la créativité, contribuer a la mise en place d’un cadre apte a stimuler toutes les énergies impliquées et a contribuer a promouvoir le partenariat public-privé.

Le Pr Belgacem Haba décoré par le président Tebboune

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a remis samedi la médaille de l’Ordre de mérite national au rang de “Achir” au professeur Belgacem Haba –qui a plus de 1500 brevets d’invention a son actif-  ainsi qu’a des responsables d’entreprises industrielles nationales publiques et privées.

Cette distinction intervient conformément au décret présidentiel n° 21-486 du 2 décembre 2021, en vertu duquel le président de la République a décerné “la médaille de l’Ordre de mérite national au rang de Achir, a une pléiade d’Algériens qui se sont distingués dans plusieurs domaines scientifiques, en entrepreneuriat, ou encore dans la création de start-up productrices de connaissances et de richesse, en guise de reconnaissance de leurs talents avérés et pour leurs efforts consentis au mieux de l’intérêt suprême du pays sur le plan international”.

A ce propos, la médaille de l’Ordre de mérite national a été remise au PDG du Sonatrach, Toufik Hakkar “en reconnaissance de sa gestion rigoureuse et transparente  du groupe et eu égard a son rôle dans le maintien de la production nationale des hydrocarbures, le développement de la recherche de  nouveau champs, ou encore son recours pour la sous-traitance aux entreprises algériennes”.

La même médaille a été remise a la PDG du Groupe Saidal, Fatoum Agacem pour ses efforts visant a insuffler une nouvelle dynamique au Groupe public pharmaceutique qui occupe désormais une place importante aux niveaux national et africain en se lançant, le 29 septembre 2021, dans la production du vaccin anti-Covid19 ainsi que la production complète des médicaments anticancéreux d’ici 2023.

La médaille de l’Ordre de mérite nationale a, également, été remise au PDG du groupe Cosider, Lakhdar Rekhroukh pour ses efforts ayant permis au groupe public de devenir leader dans le secteur du batiment et des travaux publics (BTP) en Algérie et le troisième au niveau africain.

Concernant le secteur industriel privé, la médaille de l’Ordre de mérite nationale a été remise au PDG du groupe “Venus”, Kamel Moula spécialisé dans la fabrication de produits cosmétiques et qui constitue “un modèle de réussite”.

Dans le même domaine, la médaille de l’ordre de mérite national a été décernée au Directeur général de “Faderco”, Amor Habes pour son rôle dans le développement de cette entreprise privée spécialisée dans l’hygiène corporelle et le papier qui aspire a augmenter ses exportations hors hydrocarbures a 10 millions de dollars en 2021.

Pour l’agroalimentaire, la médaille de l’ordre de mérite national a été remise au PDG du groupe “Bimo”, Amar Hamoudi pour ses efforts dans la modernisation du groupe et le développement de ses activités pour faire face a la rude concurrence.

Pour encourager les chefs de start-up, la médaille a été décernée a Hadj Bourorga, Yasser Amir Ghazli et Ramzy Mesbah.

La médaille décernée au chercheur et inventeur algérien dans l’électronique, Belgacem Haba qui compte a son actif plus de 1500 brevets d’invention a été remise a son épouse, Mme  Djamila Boudia.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!