14 avocats se mettent à la disposition de Toufik contre Saadani

date 2016/11/15 views 2900 comments 2
author-picture

icon-writer Mohamed Lahouazi / version française: Moussa. K

Quatorze avocats de différentes wilayas du pays ont annoncé être à la disposition de l’ancien chef de DRS, Mohamed Mediène, dit Toufik, s’il décide de poursuivre en justice le désormais ex-secrétaire général du FLN, Amar Saadani.

Le site d’information Tout Sur l’Algérie (TSA) a rapporté ,dimanche, que quatorze (14) avocats des barreaux d’Alger, Béjaïa, Tlemcen, Constantine, Boumerdès, Blida, M’sila, Bouira ont signé une déclaration où ils se disent favorables à  « la citation judiciaire du sieur Saadani qui doit assumer ses actes devant la justice».

Ces avocats se joignent alors à une dizaine d’autres ayant déclaré le 30 octobre dernier d’être prêts à défendre le général Toufik s’il décide de poursuivre en justice Amar Saadani pour ses propos dangereux à son égard.

« Nous nous joignons également à nos confrères d’Alger pour la mise à disposition du général Toufik de notre totale assurance judiciaire dans ses différentes démarches », affirment-ils.

Et les avocats d’ajouter: « À l’instar de l’opinion publique nationale, de nos consœurs et nos confrères les avocats ainsi que les jurisconsultes du barreau d’Alger, nous avons appris la louable et courageuse intention du général Toufik de déposer une plainte légale pour défendre non pas sa personne mais l’institution nationale du DRS qu’il a eu à diriger dans le passé contre les déclarations gravement injurieuses et diffamatoires proférées par le sieur Saadani alors secrétaire général du FLN ».

Certains médias auraient indiqué que le général Toufik aurait l’intention de porter plainte contre Amar Saadani pour l’avoir taxé d’instigateur des événements de Ghardaïa, In Salah, Touggourt et Ouargla.

Pour rappel, Saadani aurait poussé le bouchon trop loin en accusant le général Toufik et Abdelaziz Belkhadem d’« être à la solde de l’armée française ».

En décembre 2015, Me Brahimi avait fait savoir que le général à la retraite Mohamed Mediène l’a chargé de répondre à tous ceux qui parlent ou qui parleront dans l’avenir en son nom.

« Plusieurs déclarations ont été attribuées au général Toufik par des personnalités politiques. Je suis habilité à informer l’opinion publique qu’il ne s’agit que de pures spéculations qui n’engagent que leurs auteurs. Le général Toufik a démontré que lorsqu’il veut s’exprimer, il n’a besoin d’aucun relais, ni d’intermédiaire», avait précisé Me Brahimi.

  • print