Benyounès: «L’Armée ne renverse pas le pouvoir»

date 2017/04/16 views 467 comments 3
author-picture

icon-writer Rania. M. / version française: Moussa. K.

Le président du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Benyounès a affirmé lors de son meeting tenu ,samedi, à Tizi Ouzou que ceux qui appellent au boycott des prochaines législatives comptent sur l’agitation de la rue et le putsch de l’armée.

Ce qui risque, à ses yeux, de mener le pays vers la dérive surtout dans cette conjoncture actuelle marquée par la crise économique et des troubles de sécurité.

Amara Benyounès propose comme solution urgente pour faire face à la dégringolade des cours de pétrole le développement de l’économie nationale et la réalisation de la justice sociale.

Par ailleurs, le président du MPA a mis en garde contre ce qu’il qualifie de « militants électroniques » qu’il considère comme un danger qui guette l’unité du pays.

Pour lui, l’ère de chatouiller la population de la région en évoquant la question amazighe et le marchandage politique est révolue et qu’il incombe aujourd’hui, insiste-t-il, aux académiciens d’achever le combat politique en faveur de Tamazight…

Au plan international, Benyounès a affirmé que la démission de « Bachar Al-Assad » ou son élimination ne constitue pas une solution à la crise syrienne.

  • print