Touati : «Je suis en grève de la faim pour défendre les zawalis »

date 2017/05/08 views 527 comments 1
author-picture

icon-writer Ilhame Boutheldji/version française : Rachel Hamdi

Le président du Front National Algérien, Moussa Touati,a appelé à réorganiser les élections législatives ainsi qu’à ouvrir une enquête sur l’empreinte électorale.

En marge d’une conférence de presse tenue au siège de sa formation, le président du FNA a dénoncé les comportements et les actes provocateurs d’agents d’administration et de représentants des partis au pouvoir. M.Touati fait état de cas d’empêchement  de ses représentants d’accéder à des bureaux de vote ou d’assister à des opérations de dépouillement.

En effet, Le patron du FNA  avait entamé une grève de la faim en raison de la fraude flagrante : « J’ai entamé une grève de la faim, et touts les têtes de listes du parti feront de même. Il n’y a pas d’élection ni le respect d’éthique électoral », a-t-il martelé, accusant l’administration de fraude flagrante, ajoutant avoir saisi la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE).

«Cette instance n’a pas bougé, n’a rien fait. Elle a été incapable de garantir l’honnêteté et la transparence du scrutin. Nous demandons l’annulation des élections. Nous n’avons pas d’autres solutions puisque le scrutin a été entaché d’irrégularités dans toutes les wilayas », affirme-t-il, appelant à l’ouverture d’une enquête.

Par ailleurs, M.Touati avait entamé une grève de la faim pour défendre l’honneur des Algériens  contre la réussite des partis au pouvoir au détriment des formations politiques des zawalis.

«Le FNA aspire à défendre les intérêts du pays à travers la contribution au développement économique et social, la préservation de la stabilité et la protection des droits légitimes du peuple algérien »,a-t-il avancé réitérant la nécessité de consacrer les principes démocratiques ,la justice en mettant un terme à la marginalisation et à l’exclusion.

 

 

  • print